Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Girl meets boy

Couverture du livre Girl meets boy

Auteur : Ali Smith

Traducteur : Laetitia Devaux

Date de saisie : 01/09/2010

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Ed. de l'Olivier, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782879297118

GENCOD : 9782879297118

Sorti le : 19/08/2010

  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

Une fille rencontre un garçon. Ils s'aiment. C'est la plus belle et la plus banale histoire du monde.
Sous la plume magique d'Ali Smith, le conte devient militant. Car l'auteur d'Hôtel Univers a introduit une variante : une fille rencontre une fille. Elles s'aiment. C'est la plus belle et la plus banale histoire du monde. Mais la réalité n'est jamais si simple, même dans les contes.

Midge et Anthea sont soeurs. Elles travaillent chez Pure, une puissante multinationale. Au premier regard, Anthea tombe amoureuse de la jeune Robin. La découverte de l'homosexualité d'Anthea bouleverse les certitudes de sa soeur. Et lorsqu'elle rencontre Paul, le trouble est encore plus fort. Paul est attirant, gracile, délicat. Paul est un garçon. Mais il ressemble à une fille.

Girl meets boy est un livre poétique et plein d'humour, qui revisite Les Métamorphoses d'Ovide et s'amuse à brouiller les pistes du masculin/féminin.

Née à Inverness en 1962, Ali Smith est, avec A. L. Kennedy, une des voix les plus singulières de la littérature écossaise. Remarquée dès son premier roman, Hôtel Univers (Éditions de l'Olivier, 2003), par de nombreux auteurs anglo-saxons comme Joyce Carol Oates, Kirsty Gunn ou Jeanette Winterson, elle a obtenu en 2005 le prix Whitbread pour La Loi de l'accident (Éditions de l'Olivier, 2007).



  • La revue de presse Thomas Stélandre - Libération du 26 août 2010

C'est l'histoire qu'on répète aux petites filles pour les endormir. Celle du prince charmant. Il était une fois, etc. Girl meets boy. A la différence qu'ici, le prince est une princesse. Une variante qui suffit à transformer le gentil conte en fable militante, où la culture queer aurait investi le territoire du merveilleux. Judith Butler y est citée d'entrée de jeu : «Le genre ne devrait pas être compris comme une identité stable... le genre est plutôt une identité qui se construit subtilement avec le temps.» Il s'agit, dans cette lignée, d'ouvrir le champ des possibles en matière de genre - genre sexué, genre littéraire -, et ce par la grâce de la fiction...
Car Girl meets boy est aussi une relecture énergique du mythe d'Iphis tel qu'Ovide le raconte dans ses Métamorphoses. Soit le récit d'une mère qui épargne la vie de la fille qu'elle vient de mettre au monde en la faisant passer pour un garçon...
Dans cette mesure, l'auteur reste fidèle au poète latin, happy ending compris. La fabulation, réjouissante, exalte bien la transformation, sous tous ses aspects. Celle du genre, du corps, du mythe. «Rien ne dure, rien n'est perdu, rien ne périt jamais, tout peut toujours changer car les choses changeront toujours, les choses seront toujours différentes, car tout peut toujours être différent.»


  • Les courts extraits de livres : 21/09/2010

Laissez-moi vous raconter quand j'étais une fille, dit notre grand-père.
C'est un samedi soir. On passe tous les samedis soir chez nos grands-parents. On repousse le canapé et les fauteuils contre les murs. La table basse en teck au centre de la pièce se retrouve sous la fenêtre. On fait de la place pour s'entraîner aux saltos avant et arrière, pour jongler avec des oranges et des oeufs, pour faire la roue, le poirier, marcher sur les mains. Notre grand-père nous tient par les pieds jusqu'à ce qu'on trouve l'équilibre. Il a travaillé dans un cirque avant de connaître et d'épouser notre grand-mère. Un jour, il a fait le poirier au sommet de toute une troupe qui faisait elle-même le poirier. Un autre, il a traversé la Tamise sur un fil. La Tamise est un fleuve qui coule à Londres, à huit cent quarante-sept kilomètres d'ici, d'après le tableau des distances dans le guide du Royal Automobile Club, un des livres de notre père à la maison. C'était la Tamise ? dit notre grand-mère. Ce n'était pas plutôt les chutes du Niagara ? Ah, le Niagara, c'est une tout autre histoire, dit notre grand-père.
C'est après la gymnastique et avant Rendez-vous surprise. Parfois, après la gymnastique, il y a Le Jeu des générations. Dans le temps, Le Jeu des générations était l'émission préférée de notre mère, bien avant notre naissance, quand elle était aussi petite que nous. Mais notre mère n'est plus là, et de toute façon on préfère Rendez-vous surprise, où chaque semaine sans exception un garçon choisit une fille entre trois, une fille choisit un garçon entre trois, et il y a un paravent ainsi que Cilla Black pour les séparer. Puis le garçon et la fille sélectionnés la semaine précédente viennent raconter leur rendez-vous, qui s'est en général très mal passé, mais on a quand même toujours envie de savoir si ça va finir en mariage, c'est le nom que ça porte avant que les gens divorcent, comme ça ce jour-là Cilla Black pourra mettre un beau chapeau.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia