Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Khrouchtchev : le réformateur impossible

Couverture du livre Khrouchtchev : le réformateur impossible

Auteur : Jean-Jacques Marie

Date de saisie : 25/03/2010

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Payot, Paris, France

Collection : Biographie Payot

Prix : 28.00 €

ISBN : 9782228905077

GENCOD : 9782228905077

Sorti le : 17/03/2010

  • Les présentations des éditeurs : 14/02/2018

On se souvient si volontiers des pitreries de l'homme - capable d'asséner sa chaussure sur un pupitre de l'ONU pour faire taire l'assistance - qu'on en oublierait presque que Nikita Khrouchtchev (1894-1971) est aussi celui qui pratiqua docilement, durant deux décennies, les purges sanglantes ordonnées par Staline, liquida ses rivaux Beria et Malenkov pour mieux se hisser au pouvoir, et réprima férocement les insurrections de Pologne et de Hongrie.
Le fils de serf né en Ukraine, qui débuta comme ouvrier métallurgique et souffrit toute sa vie, bien qu'il s'en défendît, de son manque d'éducation, a fait du chemin jusqu'au sommet de la deuxième puissance mondiale. Il est l'exemple le plus achevé de ces simples soldats de l'appareil du parti qui, promus par Staline sur les cadavres de leurs prédécesseurs, dirigeront l'URSS jusqu'à Gorbatchev. Pourtant, comparée à la stagnation de l'époque Brejnev qui lui succédera, l'ère Krouchtchev (1955-1964) s'engage a contrario dans un mouvement de déstanilisation qui touche nombre de secteurs, alors qu'une profonde crise économique, sociale et politique atteint l'URSS. En politique étrangère, Mr K., comme on le surnomme alors, infatigable voyageur, multiplie les gestes de détente mais maintient les " démocraties populaires " dans une étroite subordination à Moscou, déchaînant ainsi les revendications nationales qui feront éclater le bloc soviétique et chuter le mur de Berlin qu'il a fait ériger. Il doit reculer devant Kennedy lors de la fameuse crise des missiles de Cuba et ne peut empêcher la rupture publique avec Mao. Mais en envoyant Gagarine dans l'espace, il hisse l'URSS au premier rang de la conquête spatiale.
C'est aussi le seul secrétaire général qui ait laissé d'abondants Mémoires qui, bien que truffés de petits ou gros mensonges, jettent une lumière crue sur la société soviétique de la fin des années 1920 à la fin des années 1960. Jean-Jacques Marie en a relu et traduit scrupuleusement l'édition russe, non expurgée par le KGB, et a exhumé des archives soviétiques partiellement ouvertes nombre de lettres et de procès-verbaux jusque-là inédits. Première biographie écrite en français par un historien sur ce personnage emblématique de la guerre froide, elle nous aide à comprendre les problèmes de la Russie d'aujourd'hui.

Jean-Jacques Marie, historien, russophone, est spécialiste de l'Union soviétique et du communisme. Il est notamment l'auteur d'une biographie de Beria (Tallandier, 2013).


  • Les courts extraits de livres : 25/03/2010

Extrait de l'avant-propos

«J'ai commencé à travailler dès le moment où j'ai appris à marcher. Jusqu'à l'âge de quinze ans, j'ai gardé les veaux, les moutons, puis j'ai gardé les vaches des propriétaires fonciers. Ensuite, j'ai travaillé dans une usine qui appartenait à des Allemands, puis dans des mines appartenant à des Français ; j'ai travaillé dans des usines chimiques dont les propriétaires étaient des Belges et maintenant je suis Premier ministre du grand État soviétique !» C'est ainsi que, le 19 septembre 1959, Khrouchtchev présente la trajectoire inachevée de son existence lors d'un déjeuner au studio de la 20th Century Fox devant le gratin de Hollywood. Il est si fier de cette vision de sa vie que ce texte sert d'exergue à sa première biographie officielle publiée en 1961 à Stalino (actuellement Donetsk), sous le titre Récit du mineur d'honneur.
L'année suivante, les Éditions sociales, maison d'édition du PCF, publient un Khrouchtchev inédit dont l'auteur, Pierre Courtade, amplifie le thème esquissé dans le discours hollywoodien. Il s'extasie sur l'incroyable ascension qui a conduit Khrouchtchev, «petit-fils de l'ancien serf Nikanor Sergueïevitch [...] né dans la pièce unique d'une maison de paysans misérables, éclairée faiblement (le dimanche) par la lampe de l'icône» à devenir «le chef du gouvernement de l'ancien empire des tsars, devenu un État socialiste». En 1965, l'un des premiers biographes de Khrouchtchev, Wolfgang Leonhard, reprend l'antienne : «Dans un petit village, dans une famille de paysans réduits à la misère, grandit un jeune garçon qui pour vivre doit s'engager comme berger et comme journalier. Aussi ne peut-il suivre l'école qu'en hiver [...]. Mais voici qu'en l'espace de quelques dizaines d'années, le petit berger d'autrefois, le gardien de bétail devient peu à peu le chef tout-puissant du second État du monde par ordre de puissance.»


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2018 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia