Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Le ciel sur la tête

Couverture du livre Le ciel sur la tête

Auteur : Nan Aurousseau

Date de saisie : 02/04/2009

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Stock, Paris, France

Collection : Bleue

Prix : 16.00 €

ISBN : 978-2-234-06065-4

GENCOD : 9782234060654

Sorti le : 07/01/2009

Un récit sombre et très juste sur l'enfer de l'univers carcéral dans lequel ont plongé quatre adolescents. Mutineries, règlements de compte, acharnements, chantages, terrorismes, injustices, persécutions... la liste est illimitée...


  • Les présentations des éditeurs : 08/01/2009

«Dans l'escalier retentissait en écho la voix d'un éducateur qu'on empêchait d'intervenir : "Ne les frappez pas ! Ne les frappez pas !" Les mutins avaient résisté toute la journée. Le groupe d'intervention n'était parvenu à les maîtriser qu'à la nuit tombée, sous un tir nourri de grenades lacrymogènes. En détention, les mômes avaient tout cassé et, par solidarité avec les mutins, certains avaient brûlé leurs cellules. Les gardiens étaient intervenus dans les étages et c'avait chauffé. Une cinquantaine de détenus se retrouvait au mitard et les trente plus durs, ceux qui avaient résisté jusqu'au bout, avaient été expédiés au quartier disciplinaire des adultes, bloc 3.
L'éducateur, unique membre de l'institut des cellules d'éducation de service ce jour-là, ne pouvait plus rien pour eux. Pourtant, il s'était bien mouillé la chemise pendant la mutinerie. Il était parvenu à rejoindre les mutins sur le toit dans l'espoir de les raisonner. Mais ils avaient tous pété les plombs. Ils étaient allés au massacre joyeusement. C'était dingue.»
Roman noir, mais profondément humain, Le ciel sur la tête est une saisissante plongée dans l'univers carcéral.

Né en 1951, Nan Aurousseau a passé son enfance dans le XXe arrondissement de Paris. Il a publié en 2005 Bleu de chauffe, un premier roman remarqué et salué par la presse, et en 2007 Du même auteur.



  • La revue de presse Marianne Payot - L'Express du 26 février 2009

L'ancien taulard s'est fait connaître en 2005 avec Bleu de chauffe. Il revient avec une nouvelle histoire saisissante sur l'univers carcéral...
Après Du même auteur, en 2007, roman noir gentiment déjanté mais moins bien accueilli par la critique, il s'attaque enfin au sujet qui lui tient à coeur : la prison pour mineurs. «Je me suis lancé un défi : prendre quatre ou cinq archétypes de détenus - le dur, l'ordure, le fou mystique, le fils de bourgeois écroué par erreur... - et ne pas les faire sortir du mitard afin que le lecteur vive un moment de solidarité avec eux.» Bien vu. On ne s'ennuie pas une seconde dans ce récit ponctué de mutineries, de corruption, de suicides, avec ses matons plus ou moins brutaux et ses éducateurs sans moyens.


  • La revue de presse Abdel Hafed Benotman - Le Nouvel Observateur du 29 janvier 2009

Aujourd'hui, le suicide des jeunes gens - prisonniers ou non - émeut l'opinion publique. Et l'on fait cette réponse à leur désarroi : «Mettons-les en taule dès l'âge de 12 ans pour leur apprendre à lire.» Le livre de Nan a ceci de fort : il est utile. Même si l'on y trouve des casiers judiciaires qui, plus dignes de la brigade antigang que de la brigade anticriminalité, habillent bien trop grand ces mômes, et malgré l'ultraviolence qui règne entre eux dans le roman, l'auteur nous entraîne vers des profondeurs aussi fortes que belles. Car de Tox (le mystique) à Métal (le dur), en passant par Benji (l'étudiant égaré) et Djet (le caïd), chacun, face à lui-même dans une cellule de mitard, ira chercher en lui de quoi tenir contre l'oppression, qui les place en apnée dans la vie. La révolte, la mutinerie, la dernière liberté sont de pouvoir dire non. Face à eux, les adultes, les professionnels eux-mêmes sont - à leur façon - confrontés à leur part d'enfance que ces jeunes taulards leur renvoient en miroir, en insulte, en refus et parfois en crachats. «Le Ciel sur la tête» est la science-fiction d'un réel. Une exagération ? Tant mieux. Que les plus jeunes, qui liront ce livre, aient envie d'aller partout sur la planète sauf dans une prison, que la cage soit dorée ou rouillée.


  • Les courts extraits de livres : 08/01/2009

- ON VA VOUS DÉNOYAUTER LES COUILLES ! hurla un maton en verrouillant les portières du fourgon cellulaire.
Malgré les vitres ouvertes sur la nuit noire l'air était brûlant dans l'habitacle de conduite. Les mains du jeune gardien, surnommé Bébé-Rose, tremblaient en trifouillant la commande des phares, c'était sa première mutinerie. Il démarra en klaxonnant et freina brutalement deux mètres plus loin afin de ne pas écraser quelques robocops du groupe d'intervention qui venaient de balancer les jeunes détenus à l'intérieur du véhicule. Catapulté dans cet univers d'ultraviolence Bébé-Rose cherchait sa casquette qui s'était envolée sur le coup de patin. Il était entré dans l'administration pénitentiaire en désespoir de cause. Les Eaux et Forêts n'avaient pas voulu de lui malgré son bac S. La mutinerie avait éclaté dans l'unité 221, chez les jeunes. Les autres blocs n'avaient pas bronché.

Le fourgon de transfert roulait à fond et pleins phares entre les blocs en béton du centre d'incarcération. Les mutins reprenaient peu à peu conscience dans la lumière glauque des sodiums filtrant par les vitres grillagées. Les gaz imprégnaient les vêtements, les yeux brûlaient, la morve coulait, ils pleuraient, asphyxiés, toussant, geignant et grognant comme un troupeau de cochons menés à l'équarrissage. Un chaos de bras et de jambes, de visages tuméfiés, un entassement de chair à prison, de la viande à bagne, du bifteck pour centre fermé, voilà ce qu'ils étaient.
Le fourgon fonçait vers le bloc 3.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia