Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Décider avec les parties prenantes : approches d'une nouvelle théorie de la société civile

Couverture du livre Décider avec les parties prenantes : approches d'une nouvelle théorie de la société civile

Auteur : Maria Bonnafous-Boucher | Yvon Pesqueux

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sociologie, Société

Editeur : La Découverte, Paris, France

Collection : Recherches

Prix : 27.00 €

ISBN : 978-2-7071-4784-4

GENCOD : 9782707147844

  • Les présentations des éditeurs : 09/08/2006

Approche d'une nouvelle théorie de la société civile.

La théorie des parties prenantes est essentielle pour tous ceux que concernent les transformations du capitalisme et du libéralisme. Méconnue, cette théorie conçue dès les années 1960 par E. R. Freeman est pourtant loin d'être marginale : elle décrit en effet les emboîtements possibles entre sphère publique et sphère privée ; elle déconstruit la dualité entre monde économique et des entreprises et monde politique et du bien public; elle prend en compte tous ceux (individus ou groupes) qui ne sont pas des actionnaires et qui pourtant subissent ou influencent l'activité des organisations. De ce fait, on a pu considérer la théorie des parties prenantes comme une nouvelle théorie de la société civile - une théorie «faible», ainsi que l'expliquent ici Maria Bonnafous-Boucher et Yvon Pesqueux.

Les auteurs de cet ouvrage présentent les différentes approches d'une théorie qui a progressivement élargi ses champs d'application. Son utilité est incontestable, car elle révèle les choix explicites et implicites des agents économiques et des individus, notamment quand ils recherchent des indicateurs pertinents (et pas seulement performants) pour les guider. Cette mise en perspective explore également des domaines plus larges, des plus techniques aux plus prospectifs : gestion stratégique, droit du travail et des sociétés, sciences politiques, philosophie politique et morale. Ainsi les auteurs mettent-ils en discussion l'importance et les incidences de la théorie des parties prenantes en matière de gouvernance d'entreprise, de gouvernance nationale et territoriale, et de gouvernance européenne.

Maria Bonnafous-Boucher est professeur associé dans la chaire DSO au Conservatoire national des arts et métiers (Paris), déléguée à la recherche à Advancia, école d'enseignement supérieur de la Chambre de commerce de Paris dédiée à l'entrepreneuriat et à l'intrapreneuriat. Yvon Pesqueux est professeur titulaire de la chaire développement des systèmes d'organisation au Conservatoire national des arts et métiers (Paris).

Avec des contributions de : Fouad Bensedikk, Egidius Berns, Dominique Bessire, José Candela, Jacob Dahl Rendtorf Pierre Fadeuilhe, Jacques Igalens, François Lepineux, Alain-Charles Martinet, Samuel Mercier, Hervé Mesure, Alexandra Minvielle, Jean-Luc Monceau et Françoise Quairel.


  • Les courts extraits de livres : 09/08/2006

Plus grave encore, le management stratégique est apparu indifférent à la panoplie stratégique dangereuse, parce que simpliste, promue par les marchés, les grands cabinets et les analystes financiers : recentrage sur un ou deux métiers, externalisation, réduction d'effectifs, simplification et uniformisation des modèles d'affaires, rachat de ses propres actions, comme si quarante années de recherche n'offraient aucun enseignement ni légitimité pour, à tout le moins, discuter ces injonctions. Prudence scientifique, doute sur ses «compétences centrales» ? Toujours est-il que la communauté est restée plutôt silencieuse devant cette vulgate stratégique suivie à la lettre par des dirigeants qui, à défaut de gérer le risque de leur entreprise sur le long terme, ont su démultiplier leurs gains en les indexant sur l'assiette douteuse de l'ebitda (earning before interest tax depreciation and amortization), et poussés dès lors à surendetter leur groupe ou à sous-investir. On a aussi vu nombre de têtes de groupe réduire drastiquement leurs compétences industrielles, technologiques et commerciales pour des profils issus des banques d'affaires et du conseil, tout acquis à la financiarisation de la stratégie corporate et à des attitudes de holding, sans diversification des risques. De fait, la stratégie a été renvoyée au niveau des unités, là où il faut bien investir, lancer des projets, faire les arbitrages requis, sous une contrainte financière constamment rappelée par les sièges.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia