Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Et caetera

Couverture du livre Et caetera

Auteur : Jean Ptipirouette

Date de saisie : 06/06/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Edilivre, Paris, France

Prix : 15.00 €

ISBN : 9782414028641

GENCOD : 9782414028641

Sorti le : 06/06/2017

  • Les présentations des éditeurs : 07/06/2017

«Une voix, comme celle que l'on entend quelquefois, sans savoir d'où elle vient et qui parle, une parole qui assemble des mots que l'on a connus, que l'on a déjà dits ou voulu dire, une voix comme portée par une vague dans la mer des naufrages passés. Passés naufragés...
Tous les passés ne sont-ils pas des naufrages dont nous avons échappé comme nous avons pu ? Les personnages ne l'entendent pas, ils sont déjà dans l'histoire... Pourtant ils tendent l'oreille, comme on dit tendre un piège !»

Jean Ptipirouette est le pseudonyme d'un poète connu, auteur de sept recueils et qui a écrit trois romans dans les années 1990/1994.
«Un de vos rires vous a jeté dans mon histoire, il y a elle et lui et maintenant vous.»
Au pays de la «poèmerie», laissons-nous simplement porter par les vagues d'une histoire entre un homme et une femme ; histoire atypique, étrange, à la frontière de la folie, du délire ou encore des souvenirs perturbés qui ne cessent de revivre en de multiples déclinaisons perdues dans le temps, qui ne cessent de se modifier, de se déstructurer... Ne cherchons pas de logique en ce récit d'un autre type où se rencontrent la poésie et l'absurde, la poésie et l'érotisme, l'érotisme et les ombres chinoises du désir charnel qui troublent les eaux d'une absence d'amour à la recherche de l'amour.

Amy LOU


  • Les courts extraits de livres : 07/06/2017

Une voix, comme celle que l'on entend quelque fois, sans savoir d'où elle vient et qui parle, une parole qui assemble des mots que l'on a connus, que l'on a déjà dit ou voulu dire, une voix comme portée par une vague dans la mer des naufrages passés naufragés...
Tous les passés ne sont-ils pas des naufrages dont nous avons échappé comme nous avons pu ?
Les personnages ne l'entendent pas, ils sont déjà dans l'histoire... pourtant ils tendent l'oreille, comme on dit tendre un piège !

* * *

Il était une fois dans la ville de Cabourg, une villa au bord de la mer. Il était une fois dans une pièce spacieuse, jaune safran, senteurs agaçantes, une femme de quarante-cinq ans... «Dans cette pose nonchalante où t'a surprise le plaisir...» a dit Charles Baudelaire.
Assise, elle écoute très attentivement un jet de mère sortir de son ventre. Les yeux grands ouverts, elle se revoit, au bord d'elle, la mer. C'était...
Il était une fois, époque où son sexe n'avait d'yeux que pour les vagues amoureuses aux roches rugueuses. A peine le silence installé dans les plis de ses aines, son regard, tout encore à son plaisir solitaire, porte à ses yeux un visiteur.
Debout, agité comme un fanion. Elle n'avait pas entendu la sonnette, la chasse d'eau sans aucun doute a gâché l'arrivée du voyageur. Il n'a pas attendu que la porte s'ouvre, elle était déjà entrebâillée, la femme aussi.
Une baie largement ouverte sur une mer lascive, laisse entrer le vacarme des mouettes sur la plage.
Un jeune homme de vingt ans, le regard immobile n'a plus aucune chance de repartir sans en souffrir... je vous aime maintenant, tout de suite, sans plus attendre, pour toujours... Se dit-il dans son for intérieur. Il regarde un tableau blanc, elle termine d'arranger un bouquet de tulipes, ses seins de cipolin agitent des flots de soie jaune. Il tourne la tête, lui tend une enveloppe sur laquelle est écrit son nom de jeune fille : Dee Morgenröte.
Elle hésite, sourit, caresse le papier. Le jeune homme est nerveux, il a l'air tendre.
Ses yeux bleus ne la quittent pas des yeux. Ses regards cherchent un repère moins oppressant, des rafales de vent salé bousculent les fleurs, cela les amusent.
Elle ouvre l'enveloppe, il fait le distrait, elle respire doucement, elle connaît cet air dubitatif. Il lui dit... ce qui arrête la déchirure...
La voix s'estompe se confondant avec les chansons de la mer. Les personnages, petit à petit, reprennent en main l'histoire, leurs histoires.
- Thomas : Mon nom est Thomas Liebhabern. Thomas l'a...
- Dee : plutôt Verliebt pour le moment !


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia