Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Les flagrants délires d'Hendrik Groen

Couverture du livre Les flagrants délires d'Hendrik Groen

Auteur : Hendrik Groen

Traducteur : Mireille Cohendy

Date de saisie : 12/04/2017

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Presses de la Cité, Paris, France

Prix : 21.00 €

ISBN : 9782258133921

GENCOD : 9782258133921

Sorti le : 02/03/2017

  • Les présentations des éditeurs : 12/04/2017

1. Notre association a pour but d'égayer nos vieux jours par des sorties.

2. Ces sorties auront lieu le lundi, mercredi, jeudi ou vendredi après 11 heures.

3. Les participants n'ont pas le droit de se plaindre.

4. Les handicaps de chacun seront pris en compte.

5. Les revenus de chacun seront également pris en compte.

6. Avant la sortie, l'organisateur ne divulguera que les informations strictement nécessaires.

7. Tout est possible, dans le respect des points 2 à 6.

8. Nous sommes au complet.
Pas de nouveau membre jusqu'à nouvel ordre.


Qui a dit qu'on était sérieux, à 83 ans ?
Certes, les jambes fonctionnent un peu moins bien et le «robinet» a du mal à se fermer. Techniquement, Hendrik Groen est... âgé. Mais dans sa maison de retraite d'Amsterdam, grâce à Evert, jamais le dernier à lever le coude, la belle et brillante Eefje et une poignée d'autres octogénaires, les cours de gym douce et les séances de télévision collectives sont le prétexte à des feux d'artifice d'humour et d'autodérision. Car ces retraités-là, réunis au sein du club des «Vieux mais pas encore morts», savent bien que chaque jour peut être le dernier. D'excursions au casino en virées au zoo, cette troupe bigarrée en chaises roulantes et déambulateurs multiplie les bêtises et les provocations.
Et chemin faisant, au détour des souvenirs et de l'évocation de blessures mal cicatrisées, Hendrik Groen nous livre sur l'actualité et sur les grandes questions qui se posent en fin de vie son regard impertinent et lucide.

Dans ce journal intime vitaminé qui n'éclipse jamais la tendresse ni l'émotion, l'auteur anonyme des Flagrants Délires d'Hendrik Groen offre une leçon d'optimisme pleine de dignité à destination de toutes les générations. Une cure de jouvence déjà administrée à trente-cinq pays.

Un grand mystère entoure toujours l'identité de l'auteur de ce phénomène littéraire et best-seller international, en cours de publication dans 35 pays. S'agit-il d'un auteur néerlandais célèbre ? D'un bibliothécaire ? D'un pensionnaire de maison de retraite ? Les paris sont ouverts !


  • Les courts extraits de livres : 12/04/2017

Mardi 1er janvier 2013

Encore une année où je n'aimerai pas les vieux. Toujours à traîner des pieds derrière leur déambulateur, à s'impatienter au moindre prétexte, à se plaindre de tout et de rien ; et puis leurs sempiternels petits-fours pour le thé, leurs soupirs et leurs lamentations !
J'ai moi-même 83 ans un quart.

Mercredi 2 janvier

Il y avait du sucre glace partout. Mme Smit a posé le plateau de beignets sur une chaise, le temps de passer un chiffon sur la table.
Mme Voorthuizen s'est amenée avec son gros derrière et elle s'est assise sur les beignets, sans même s'en apercevoir.
Ce n'est qu'au moment où Mme Smit a commencé à chercher son plateau qu'on a eu l'idée de regarder sous Mme Voorthuizen. Quand elle s'est relevée, trois beignets aux pommes étaient collés à sa robe à fleurs.
- Ils vont bien avec le motif, a dit Evert.
J'ai failli m'étouffer de rire.
Un si bon début pour la nouvelle année aurait dû provoquer l'hilarité générale. Eh bien non ! Nous avons eu droit à trois quarts d'heure de radotage sur qui était responsable de quoi. On m'a lancé des regards furieux parce que, visiblement, j'avais trouvé la scène très drôle. Et moi, j'ai bredouillé des excuses.
Au lieu de rire encore plus fort, voilà que je me confondais en excuses.
Moi, Hendrikus Gerardus Groen, je me montre toujours correct, avenant, poli, amical et serviable. Non que ce soit dans ma nature, mais je n'ose pas me conduire autrement. Je dis rarement ce que je pense. Je ne suis pas contrariant. Je sais très bien ménager la chèvre et le chou. Mes parents ont vu juste en me prénommant Hendrik ; on dit chez nous «brave comme Hendrik» et, en effet, on peut difficilement trouver meilleur bougre que moi. «Vous ne connaissez pas Hendrik, celui qui tire poliment son chapeau quand on le croise ?» C'est moi.
Je me suis dit : «Mon vieux, je ne te reconnais plus. À force de te conformer aux règles, tu vas finir par faire une dépression.» J'ai alors pris la décision de donner la parole au vrai Hendrik Groen : pendant un an, jour pour jour, je vais rendre compte en toute liberté du regard que je porte sur la vie quotidienne dans une maison de retraite à Amsterdam Nord.
Si je meurs avant la fin de l'année, ce sera un cas de force majeure. Je demanderai à mon ami, Evert Duiker, de lire quelques morceaux choisis de mon journal le jour de mon incinération. Tandis que, dans la petite salle du crématorium L'Horizon, j'attendrai, propret et tiré à quatre épingles, d'être mis en bière, la voix râpeuse d'Evert brisera le silence embarrassé en Usant quelques passages devant un auditoire stupéfait.
Une chose me préoccupe : et si Evert cassait sa pipe avant moi ?
Ce ne serait pas sympa de sa part, d'autant plus que les maux et tumeurs dont je souffre sont plus nombreux que les siens. On doit tout de même pouvoir compter sur son meilleur copain ! Je vais lui en toucher deux mots.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia