Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Le fight club féministe : manuel de survie dans un milieu sexiste

Couverture du livre Le fight club féministe : manuel de survie dans un milieu sexiste

Auteur : Jessica Bennett

Illustrateur : Hilary Fitzgerald Campbell | Saskia Wariner

Traducteur : Cyrielle Ayakatsikas | Géraldine d'Amico

Date de saisie : 18/03/2017

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Autrement, Paris, France

Collection : Essais-documents

Prix : 17.90 €

ISBN : 9782746745377

GENCOD : 9782746745377

Sorti le : 01/03/2017

  • Les présentations des éditeurs : 29/03/2017

Quand on est une femme, comment trouver sa place dans un monde où tout, jusqu'à la température de votre bureau, a été pensé par et pour les hommes ?

Mi-manuel, mi-manifeste, Le Fight Club féministe s'adresse à toutes les femmes, des plus offensives aux plus discrètes. Il met à disposition un arsenal de tactiques pour tirer son épingle du jeu dans un monde où les chances ne sont pas les mêmes selon que vous êtes un homme ou une femme. On y apprend à lutter contre les agressions les plus insidieuses, à corriger les biais inconscients, à s'imposer auprès des collègues qui ne peuvent s'empêcher de couper la parole ou de s'approprier les idées des autres. Avec un grand sourire, toujours. Et des coups de pieds aux fesses des plus récalcitrants, parfois.

Un plan d'attaque drôle, original et concret qui fournit les outils indispensables pour contrer, avec humour et détermination, les attitudes sexistes au travail.

Jessica Bennett est une jeune journaliste américaine. Elle collabore régulièrement avec le New York Times et avec Time Magazine. Le Fight Club féministe est son premier livre.


  • Les courts extraits de livres : 29/03/2017

Extrait de l'introduction

PRÉPAREZ-VOUS AU COMBAT

«Nous ne pouvons pas compter sur la législation. C'est à nous de nous battre. Les femmes de ce pays doivent devenir des révolutionnaires.»

Shirley Chisholm, première députée afro-américaine élue au Congrès des États-Unis.

C'était un fight club - mais sans combats et sans hommes. Environ une fois par mois, une douzaine d'entre nous - écrivaines méconnues et créatives en tout genre, la plupart exerçant un boulot alimentaire, toutes new-yorkaises entre 20 et 30 ans - nous retrouvions chez une copine (en fait, chez ses parents puisque aucune n'avait un appartement assez grand pour y faire tenir autant de monde). Elle fournissait les pâtes, la salade, ou la salade de pâtes, et nous apportions le vin (et l'eau gazeuse je ne sais pas pourquoi nous raffolions toutes de l'eau gazeuse). Les assiettes archipleines, nous nous enfoncions dans les profonds divans de son salon pour parler - ou plutôt nous plaindre - de nos boulots.

C'était le tout début et les règles étaient plutôt basiques :

Ce qui se disait dans le groupe était confidentiel. Les membres du groupe ne devaient jamais mentionner son nom. Et nous appliquions le principe strict du copinage.

C'est-à-dire que devenir membre n'était pas une question de mérite, il suffisait d'avoir un vagin. Une fois acceptée, on était membre à part entière et accueillie à bras ouverts : on recevait un soutien inconditionnel, de l'affection et du respect - à grand renfort de claquements de doigts et de saluts poing contre poing -, des vidéos de chatons mais pas la moindre vacherie.
Le fait même de garder le club secret montrait bien à quel point nous en avions besoin. Nous étions intelligentes, ambitieuses, et nous nous efforcions de percer à New York, une ville qui dévore les gentils tout crus. Nous avions grandi à l'ère du Girl Power - les Spice Girls, tout ça-, une époque où l'on n'encourageait pas simplement les filles à devenir et à faire tout ce qu'elles voulaient, mais où l'on était convaincu qu'elles y arriveraient. Et on y croyait. Pour nous, la guerre des sexes était un vestige de la génération précédente, celle de nos mères ; nous pensions la bataille gagnée depuis longtemps.
Et pourtant, chacune d'entre nous sentait qu'elle avançait en terrain miné. Quel que soit notre domaine, quelle que soit notre fonction, nous butions sans cesse contre des obstacles dont nous n'avions jusqu'alors pas soupçonné l'existence. C'était comme essayer d'éviter les mauvaises odeurs qui vous tendent des embuscades dans les rues de New York les chaudes nuits d'été : vous tracez tranquillement votre route et... VLAN !


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia