Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La communication

Couverture du livre La communication

Auteur : Arnaud Benedetti | Priscille Rivière

Date de saisie : 21/03/2017

Genre : Entreprise

Editeur : Economica, Paris, France

Prix : 17.00 €

ISBN : 9782717868876

GENCOD : 9782717868876

Sorti le : 11/01/2017

  • Les présentations des éditeurs : 21/03/2017

La communication est partout : famille, couple, travail, politique, économie, etc. Elle fonde la société, l'humanité, la cité. Comment une aspiration universelle devient-elle une profession ? Comment un fondement anthropologique devient-il une technique ? Ce va et vient entre la com' cette hyper moderne et la communication, l'intemporelle, est au coeur de ces pages.

C'est d'abord à une histoire des métiers de la communication (relations publiques, publicité, lobbying) nés au tournant du 19e et 20e siècle que nous convient les auteurs. Mais cet ouvrage est bien plus qu'un état synthétique du savoir sur un enjeu qui ne cesse de traverser nos préoccupations les plus contemporaines. C'est aussi un petit traité qui explore les bonnes et les moins bonnes pratiques de cet art mineur mais néanmoins omniprésent que l'on appelle la com pour désigner la communication dans sa dimension professionnelle.

Comment gérer ses relations avec les médias, comment éviter les crises ? A l'aune des réseaux sociaux, comment garantir son e-réputation ? Comment bien communiquer en interne ? Comment nourrir une marque et la préserver ? A travers de nombreux exemples politiques, économiques, scientifiques, les auteurs offrent des clés pour décrypter et définir les figures incertaines de la communication. Stratégies, savoir-faire, postures, expressions, finalités et spécialités y sont auscultés afin de délivrer un tableau vivant, polyphonique, coloré d'une activité aussi nécessaire que décriée.

Un livre théorique et pratique qui s'adresse aux étudiants, aux professionnels et à toutes celles et ceux qui s'intéressent aux questions de communication.

Arnaud Benedetti, professeur associé à Paris-Sorbonne Université, est directeur de la communication à l'Inserm après avoir dirigé celle du CNES et du CNRS. Il a publié avec Dominique Wolton, Communiquer c'est vivre aux Éditions du Cherche-Midi.

Priscille Rivière travaille depuis plus de dix ans dans la communication et codirige actuellement le service de presse de l'Inserm. Experte des relations presse et des nouveaux médias, elle enseigne dans plusieurs universités parisiennes.


  • Les courts extraits de livres : 21/03/2017

I - L'étrange destin de la communication

La communication est aujourd'hui omniprésente. De l'économique au politique, du financier au social, du religieux au laïc, du civil au militaire, elle constitue une pratique opérationnelle à tel point qu'elle est devenue une profession avec ses métiers, ses règles, et même depuis plus de trente ans ses formations. Pas de secteur qui ne soit associé aujourd'hui à la nécessité de communiquer. Les institutions historiquement les plus autarciques comme l'armée ou l'église recourent ainsi à des services de communication, à des porte-paroles et, lorsqu'il le faut, à des agences spécialisées dans la gestion de la crise.
Si la «com» est partout, c'est d'abord parce qu'elle est portée par un élan qui vient de loin, une forme d'exigence anthropologique qui nous rappelle que pour qu'une société se coagule a minima, il convient que les hommes s'entendent, se parlent, contractent par un acte de volonté la décision de «vivre ensemble». La communication est un concept politique en ce sens qu'elle participe à la construction de la cité en permettant à celle-ci de gérer pacifiquement ses relations, éventuellement ses désaccords, voire ses conflits. Pas de société donc sans communication et pas de communication qui ne valorise au préalable la notion de partage. Communiquer va au-delà de l'interaction, de l'expression et de la diffusion. Interagir est certes indispensable pour communiquer mais l'interaction ne saurait exprimer à elle toute seule la communication. Car cette dernière présuppose un projet de cohabitation que la seule interaction ne peut réaliser, tant cette dernière n'exclut pas le conflit et parfois même la violence conflictuelle. Parallèlement s'exprimer, et quelle que soit la forme de cette expression (orale, écrite, artistique, gestuelle, etc.), contribue à communiquer mais n'assure nullement la compréhension sans laquelle il ne peut y avoir une appropriation et une adhésion. Enfin, la transmission est certes essentielle pour véhiculer un message mais elle n'en garantit aucunement la réception.
Tout à la fois interaction, expression et transmission, la communication est ainsi un processus qui transcende toutes ces figures, lesquelles pour être des conditions nécessaires ne sont pas suffisantes pour que l'on puisse communiquer de manière optimale, même si cet optimum demeure bien plus un idéal qu'un objet réellement accessible.
Même amnésiques de cette genèse, les activités de com prétendent quelque part réaliser cette promesse d'une communication fluide, dépourvue d'aspérités, transparente. Elles initient des méthodes, des techniques, des outils, des savoir-faire, afin de délivrer des messages, de susciter de l'intérêt, de développer du consentement.
Tout se passe néanmoins comme si une ambivalence taraudait ces pratiques, forgeait tout à la fois leur réputation souvent sulfureuse et un horizon dont on mesure qu'il est adossé à une aspiration bien plus profonde. C'est un fait que la com n'est pas étrangère à la communication. Encore faut-il pour appréhender ce que Max Weber appelait «les conditions extérieures du problème»1 se pencher sur les définitions de la communication et, chemin faisant, sur les modes de désignation des activités qui aujourd'hui s'en revendiquent.
(...)


  • Le courrier des auteurs : 15/03/2017

1) Qui êtes-vous ? !
Un verseau et un scorpion.
ou
un Serpent et un coq en astrologie chinoise.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les autres car la communication c'est les autres aurait pu dire Jean Paul Sartre.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Communiquer c'est poser genou à terre, s'incliner à hauteur de celui à qui l'on transmet et qui vous écoute.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
"Derrière les mots" d Alain Souchon et Laurent Voulzy

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un bon verre de vin.

6) Savez-vous à quoi «servent» les écrivains ?
À nous poser plus de questions, qu'à trouver de réponse.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia