Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La troisième personne

Couverture du livre La troisième personne

Auteur : Valérie Mréjen

Date de saisie : 14/03/2017

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : P.O.L

Collection : Fiction

Prix : 10.00 €

ISBN : 9782818041581

GENCOD : 9782818041581

Sorti le : 03/01/2017

  • Les présentations des éditeurs : 20/12/2016

Son arrivée, tout à fait annoncée, reste une surprise jusqu'au dernier moment. Contrairement à l'image assez répandue du petit rôti, il ne fait pas de doute qu'il s'agit déjà d'une personne.
Après les premiers jours dans une chambre exiguë, il est temps de sortir pour retrouver le vaste monde.



  • La revue de presse Didier Jacob - L'Obs du 2 mars 2017

Si tout commence par un jeu de mots, dans le récit de Valérie Mréjen, ce n'est pas seulement que, dans la vie du couple qu'elle dépeint, un nouvel être est arrivé. C'est aussi qu'elle en parle à la «troisième personne». Même si l'on se doute que cette maternité qu'elle raconte est celle qu'elle a vécue, Valérie Mréjen se garde bien de verser dans ces épanchements qu'induit souvent le thème abordé.


  • La revue de presse Raphaëlle Leyris - Le Monde du 23 février 2017

Pour le dire simplement, ce livre racontant l'arrivée d'un enfant dans un couple ne contient pas une page où l'on n'ait pas envie de souligner une phrase, un paragraphe où l'on ne se dise pas : «C'est exactement ça !»...
Le récit de ce trajet minuscule prend des allures d'épopée et s'étire, interrompu par des scènes de la vie de l'enfant, qui s'enchaînent et se répondent selon un principe bout-de-ficelle-selle de cheval éprouvé. La matière du temps que restitue cette superposition est l'une des grandes réussites de ce texte. L'autre, la plus incontestable, est sa justesse. Valérie Mréjen l'obtient par la distance légère que lui offre le choix de raconter à la «troisième personne» et l'effet de perplexité gracieuse qu'elle en tire.


  • La revue de presse Alain Nicolas - L'Humanité du 9 février 2017

Sur une expérience commune à tous, Troisième personne réussit à être un livre qui échappe à la banalité. Valérie Mréjen, par sa maîtrise des niveaux du discours, de la distance et de l'identification, fait preuve d'une virtuosité discrète qui fait de ce livre émouvant et joyeux un objet littéraire de haute tenue.


  • La revue de presse Marine Landrot - Télérama du 11 janvier 2017

Dans une écriture très distanciée, et pourtant enfouie à l'intérieur de la chair d'une parturiente, Valérie Mréjen capte les changements subreptices que cette mise au monde implique...
Un roman dense, manifeste et léger comme le souffle d'un nourrisson, que toute future mère devrait glisser dans sa valise pour la maternité.


  • Les courts extraits de livres : 20/12/2016

Une chambre. De part et d'autre de la table en bois, deux fauteuils confortables pour les visiteurs. Depuis la fenêtre, on voit que les volets roulants des immeubles en face sont baissés. Le quartier est désert pendant les mois d'été.
Au milieu de la pièce, un lit articulé et sa commande reliée par un câble.
En face, accroché en hauteur, un poste de télévision en veille.
Une table à roulettes en métal pour les plateaux-repas.
Quelques affaires éparses. Des vêtements de plusieurs tailles. Du linge.

L'enfant - Le père - La mère - Un chauffeur de taxi
Des dames en blouse
La personne de l'accueil
Une voiture neuve, le soleil aveuglant, la Seine

Le mode d'emploi schématisé est fait pour être compris du premier coup d'oeil par l'utilisateur, quels que soient son intelligence ou son niveau de sens pratique. N'importe qui doit normalement être en mesure d'assembler le harnais sans se tromper. Pourtant, les dessins avec flèches et pôles contraires conçus pour s'emboîter naturellement lui semblent d'une complexité considérable.
Elle passe ses bras dans des bretelles qui pourraient être celles d'un parachute. Les petites jambes emmaillotées dans une combinaison intégrale en tricot sont à présent suspendues dans le vide. Ils s'assurent plusieurs fois que tout est bien fixé avant d'amorcer le mouvement.
Les sacs qu'ils avaient pris à l'aller sont fermés. Ils attendent le feu vert d'une personne du service. Pendant six jours, elle a passé son temps à essayer de ranger la pièce en déplaçant des tas irréguliers d'une surface à l'autre, des piles de vêtements minuscules qu'elle ne sait pas encore plier, en équilibre provisoire, gilets croisés en maille si douce qu'ils glissent inexorablement, grenouillères jalonnées d'une série de boutons-pression dont il faut repérer les emplacements et bien garder en tête que pour les ajuster, patience et discipline seront les bienvenues mais ne dispenseront pas de devoir s'y reprendre à plusieurs reprises.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia