Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Le ciel à l'oeil nu en 2017 : mois par mois, les plus beaux spectacles

Couverture du livre Le ciel à l'oeil nu en 2017 : mois par mois, les plus beaux spectacles

Auteur : Guillaume Cannat

Date de saisie : 21/10/2016

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Nathan, Paris, France

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782092788356

GENCOD : 9782092788356

Sorti le : 06/10/2016

  • Les présentations des éditeurs : 21/10/2016

Le Ciel à l'oeil nu est l'ouvrage de référence des observateurs du ciel. Il vous guide en ville et en pleine nature pour pratiquer le plus simplement du monde l'une des plus vieilles activités humaines : l'observation du ciel étoile, des planètes et de la Lune.

Cette 15e édition est truffée de conseils, de rappels mythologiques sur les constellations, d'informations encyclopédiques sur les planètes et les étoiles et d'idées pour observer ou photographier facilement les plus beaux rendez-vous entre les planètes, le Soleil et la Lune visibles de janvier à décembre 2017.

Un nouveau cahier réunit en début d'ouvrage toutes les informations dont vous avez besoin pour observer le ciel ou choisir votre premier instrument.

Avec le site web associé à ce guide, vous pouvez obtenir des informations complémentaires, des cartes du ciel à imprimer des images des astres à haute résolution et des liens directs vers les sites utiles pour votre pratique quotidienne du loisir astronomique.

150 illustrations, schémas photographiques, cartes du ciel, images inédites.

Guillaume Cannat observe et fait observer le ciel depuis plus de 40 ans. Il est l'auteur de dizaines d'ouvrages sur l'astronomie et il tient le blog Autour du Ciel sur lemonde.fr L'Union astronomique internationale a nommé une petite planète 22512 Cannat en reconnaissance de son travail de vulgarisation.


  • Les courts extraits de livres : 21/10/2016

CAHIER PRATIQUE

Où, quand et comment observer le ciel ?

Partout, tout le temps et comme on peut ! Cette réponse peut paraître simpliste, pourtant elle résume bien l'état d'esprit d'un passionné. S'il est difficile de faire des observations de nébuleuses et de galaxies de haute qualité dans un ciel fortement dégradé par la pollution lumineuse, un ciel urbain permet toutefois de très bonnes observations lunaires, solaires ou planétaires. Pratiquement tous les rendez-vous célestes proposés dans ces pages peuvent être admirés aussi bien en pleine ville qu'à la campagne. L'élément essentiel, outre les conditions météorologiques, est l'envie. Envie de sortir du lit un peu plus tôt pour admirer une rencontre avant le lever du Soleil ; envie de ressortir le soir si on n'a pas la chance d'avoir un balcon, une terrasse ou un jardin bien orienté pour débusquer les planètes dans les lueurs crépusculaires ; envie de lever régulièrement la tête pendant la journée, chaque fois que l'on passe près d'une fenêtre, pour guetter halos, arcs-en-ciel et autres météores. Après quelques observations, vous aurez vite découvert les bons sites autour de chez vous pour déguster une conjonction au-dessus de tel ou tel horizon, et vous vous serez bâti une carte mentale de vos points de vue, que vous choisirez au gré des saisons et des azimuts visés.

Ce qu'il faut impérativement retenir est que, généralement, la moindre complication nous sert souvent d'excuse pour ne pas sortir, surtout en hiver ! Il faut donc que l'acte de sortir devienne une habitude et que les lieux retenus soient proches et faciles d'accès. Pensez également à vous couvrir suffisamment pour rester au moins une demi-heure à l'extérieur : vêtements chauds, bonnet et, surtout, bonnes chaussures, même en été, parce que ce sont les pieds qui se refroidissent les premiers et qui vous donnent l'envie de rentrer.

Chacun doit faire son choix en fonction de ses envies et de ses moyens sur le «comment observer le ciel». Personnellement, j'ai toujours des jumelles avec moi quand je sors, même si j'ai prévu d'observer à l'oeil nu. Lunettes et télescopes permettent d'aller plus loin, de détailler un rapprochement particulièrement spectaculaire, une éclipse ou une occultation, mais ne sont nullement indispensables pour une pratique de l'astronomie au quotidien. Mais si vous attrapez le virus de l'observation, libre à vous d'investir un jour dans l'instrument de votre choix pour vous enfoncer dans les hautes futaies célestes à la découverte de la faune étrange du bestiaire cosmique.

(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia