Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Le mur de Planck. Volume 1

Couverture du livre Le mur de Planck. Volume 1

Auteur : Christophe Carpentier

Date de saisie : 21/12/2015

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : P.O.L

Collection : Fiction

Prix : 22.90 €

ISBN : 9782818037461

GENCOD : 9782818037461

Sorti le : 01/01/2016

  • Les présentations des éditeurs : 21/12/2015

L'homme a de tout temps construit des murs pour se protéger des invasions guerrières ou des fléaux naturels. Par-delà ces ouvrages en dur, dont la plupart n'ont pu résister aux vicissitudes de l'histoire, il en existe un qui, parce qu'il n'est pas fait de matière, est demeuré à ce jour infranchissable. Il s'agit du Mur de Planck. Cet édifice théorique qui protège les mystères de la naissance de l'univers, aucun mathématicien, aucun astronome n'est encore parvenu à le franchir. Qu'à cela ne tienne : puisqu'il s'agit de remonter à la source de l'imaginaire originel, la littérature se propose de relever le défi.

Christophe Carpentier a publié aux éditions Denoël Vie et mort de la cellule Trudaine (2008) et Le Parti de la jeunesse, en 2010. Nous avons depuis, chez P.O.L, publié Le Culte de la collision, (2013), Chaosmos (2014), La Permanence des rêve (2015).


  • Les courts extraits de livres : 21/12/2015

Marvin Taylor pénètre dans Long Cross, un hameau du Texas dépourvu de la moindre caractéristique tant architecturale que géologique qui mériterait d'être signalée dans un dépliant touristique. Arrivé au 18 de Mensford Street, le portail ouvert il avance sa voiture dans la cour intérieure où sont déjà garés six véhicules. Sa montre indique 14 heures. Tous les invités de Rick Lloyd sont forcément déjà présents. L'invitation pour le barbecue stipulait d'arriver à midi pile, or Lloyd est un putain d'obèse qui aime la ponctualité autant que la bonne chère.
Une fois sorti de sa Ford Taurus, Taylor fait le plein d'une fausse décontraction dont il pourvoit chaque articulation de son corps. Après s'être assuré que ses lunettes sont bien rivées à son nez et à ses oreilles, il marche en direction du jardin d'où fusent ces cris et ces rires que font habituellement de vieilles connaissances qui se réjouissent d'être ensemble. Posté près d'un arbuste touffu qu'il ne sait pas nommer, il entre en contact visuel avec un premier obèse qu'il identifie comme étant Joss Pendleton. Taylor prend le temps de contempler à couvert les contours exorbitants de cet obèse dilaté dont la décadence boulimique est devenue la définition première, comme en atteste cette saucisse format XXL qu'il est en train d'avaler porcinement, accompagnant d'un sourire extasié les gouttes de graisse qui coulent en abondance depuis la commissure de ses lèvres jusqu'aux poils bouclés de son torse. Joss Pendleton est le mari de June Pendleton et le père d'une petite Scarlett, âgée de huit ans, que Marvin Taylor voit là-bas en train de vider une canette de soda avec une frénésie sonore identique à celle d'un poulain buvant à un abreuvoir. Il se dirige vers elle, comme vers ses propres enfants auxquels il pense sans trop d'intensité, pour ne pas se polluer l'esprit avec des preuves flagrantes de son humanité réglementaire périphérique. Il pénètre sur la portion de jardin où se déroule le barbecue. L'herbe, fraîchement tondue, diffuse un parfum très exaltant de végétal mutilé. Il prend appui sur cette exaltation morbide pour adresser un sourire d'une perfection idéale au ramassis de cochons qui apparaissent devant lui. Face à cet intrus qui marche vers eux en souriant, les convives, pris en flagrant délit d'intimité grégaire, s'arrêtent de bâfrer. Dans leurs yeux se lit la colère d'être interrompus en pleine jubilation alimentaire. Taylor vient de suspendre le bon déroulement de cette fête à laquelle il n'a pas été convié vu son poids idéal - 82 kg pour 1,85 m - qui ravirait tout nutritionniste travaillant pour le compte de la Sécurité sociale du Texas. Rick Lloyd, la puissance invitante, pèse officiellement 168 kg, à cet instant sans doute une bonne dizaine de plus. Il est étonnant de voir comment ce chiffre, anodin dans sa formulation mathématique prononcée les yeux fermés, débouche sur une réalité aussi dévastatrice lorsqu'on les rouvre sur ce corps à ce point dénaturé qu'on ne sait plus trop à quelle sorte de créature dégénérée on a affaire. Poussant plus loin sa réflexion, Taylor convient que si personne ne sort indemne d'une rencontre avec un obèse de ce poids, c'est parce que celle-ci a l'effet d'un attentat qui dynamite toutes les références que votre mémoire avait accumulées concernant l'harmonieuse symétrie du corps humain.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia