Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. L'étoile du Hautacam

Couverture du livre L'étoile du Hautacam

Auteur : Pierric Bailly

Date de saisie : 21/12/2015

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : P.O.L

Collection : Fiction

Prix : 17.00 €

ISBN : 9782818021279

GENCOD : 9782818021279

Sorti le : 01/01/2016

  • Les présentations des éditeurs : 21/12/2015

Où sont passés les rêves de Simon Meyer, ses rêves de cinéma, de blockbusters hollywoodiens ? La flamme est éteinte. Quand cette histoire commence, Simon quitte la ville pour s'établir dans son village d'enfance. Mais au moment de le rejoindre, un étrange événement le précipite dans une autre dimension.
Le rideau s'ouvre sur un monde imaginaire, un monde presque similaire au nôtre, à la seule différence que le village est désormais perché au sommet d'une tour de béton armé à quinze kilomètres d'altitude. L'Étoile du Hautacam, c'est le petit théâtre de Simon, son univers intérieur, le film de sa vie. Pour nous, lecteurs, c'est un film à grand spectacle, une fable épique, un roman d'aventures.

Pierric Bailly a déjà publié chez nous Polichinelle et Michael Jackson, deux romans remarqués par la critique.


  • Les courts extraits de livres : 21/12/2015

La moitié du village avait trouvé refuge dans la petite église. Simon était assis au premier rang, le long de l'allée centrale, à la gauche de son père. Patrick s'épongeait les joues avec un mouchoir en tissu. Simon lui posa une main sur le dos. Ce n'était pas grand-chose, un maigre contact physique, un geste mesuré, à l'image du comportement général en ce jour particulier, tout en discrétion et pudeur plus ou moins forcées. Personne ne frimait face au cercueil fleuri de Sarah. On était vivant et on n'en faisait pas étalage.
Simon avait versé quelques larmes le soir de la nouvelle puis le lendemain au funérarium. Cinq jours plus tard, il avait accepté. Il profitait de ce moment hors du temps, de cette routine brisée. Il avait droit à des regards bienveillants et des poignées de main chaleureuses. Pour un peu, il se sentait en vacances. Une coupure d'une semaine. Il ne trouvait pas ça désagréable.
La foule commença à s'écouler jusqu'au pied de l'autel, où l'on se transmettait le goupillon, certains exécutant le signe de croix au-dessus du cercueil, d'autres se contentant de poser une main sur le bois, après quoi l'on se dirigeait vers une porte latérale en préparant les capuches et les parapluies. Simon observait le défilé de l'assistance, des habitants du village pour la plupart, des retraités, les dernières veuves de mineurs. Le fidèle J.-L.-R. Gentilli - J.-L.-R. pour Jean-Louis-Roger - comme à son habitude, tout de blanc vêtu. La nouvelle arrivante dans le lotissement, Mme Calabacillas et son crâne luisant. La famille Bodard au complet : le gros Bernard, sa femme Martine et leur fils Anthony. Arriva le tour de Mariette, dont Simon venait de se séparer après douze ans de vie commune. Avec elle, il eut la surprise de découvrir Olivier, Pierre et Léo. Ils avaient fait le déplacement, ces idiots.
La camionnette des pompes funèbres était stationnée devant l'entrée principale de l'église, dont Simon et Patrick furent les derniers à sortir. Ils se dirigèrent chacun vers un groupe qui les attendait sur le pavé humide, autour de la fontaine en grès des Vosges.
«Vous êtes fous, lança Simon à ses trois amis. Ce n'est pas comme si j'avais perdu, je ne sais pas, mon père, ma mère... et encore.
- Ils ont insisté pour m'accompagner, lui répondit Mariette.
- C'est ridicule. Elle avait quatre-vingt-onze ans...
- C'était l'occasion de voir la région, fit Pierre. Depuis le temps que tu nous parles de ton village. Ton fameux village natal. C'est donc ici que tout a commencé...
- Eh oui, bienvenue à Stellange», fit Simon en balayant du regard les façades alentour.
Patrick arriva au pas de course. Il s'étonna de rencontrer les amis de son fils.
«Vous êtes là pour l'enterrement ? Salut Mariette», dit-il en l'embrassant.
Il serra la main des trois hommes, puis agrippa l'épaule de Simon.
«Ils nous attendent...
- Je vous retrouve après le cimetière, dit Simon.
- On va s'installer au chaud», lui dit Mariette en désignant, de l'autre côté de la fontaine, le Café des Amis.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia