Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Fraternité, j'écris ton nom !

Couverture du livre Fraternité, j'écris ton nom !

Auteur : Patrick Viveret

Date de saisie : 06/06/2015

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : les Liens qui libèrent, Paris, France

Prix : 15.50 €

ISBN : 9791020902719

GENCOD : 9791020902719

Sorti le : 13/05/2015

  • Les présentations des éditeurs : 17/06/2015

Que reste-t-il de l'esprit du 11 janvier ? Y a-t-il une alternative à la peur et aux logiques sécuritaires ? La réponse est venue des manifestations qui se sont levées partout dans le monde après les attentats meurtriers. Une autre voie est possible et porte un nom bien connu mais que nous feignons d'oublier : la Fraternité. Il est temps de redonner à l'oubliée de la République toute sa force. Non, la fraternité n'est pas cette vieille cousine que, selon l'expression de Régis Debray, nul ne songe à inviter à danser. Elle est plutôt cette jeune femme passionnée et passionnante qui nous permet de construire une alternative aux logiques de guerre et de repli identitaire.
Entrons dans la danse avec elle !

Patrick Viveret est philosophe et magistrat honoraire à la Cour des comptes. Il a initié avec d'autres intellectuels et animateurs de réseaux citoyens, dont Abdennour Bidar, le Mouvement du 11, dont le thème central est «Faites de la fraternité !», afin de faire vivre et grandir l'esprit de fraternité qui s'est manifesté après les attentats de début janvier. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La cause humaine (éditions LLL).


  • Les courts extraits de livres : 17/06/2015

Esprit du 11 janvier, es-tu là ?

Le 11 janvier 2015, plusieurs millions de personnes se sont levées pour refuser le déchaînement sanguinaire des attentats meurtriers contre les journalistes de Charlie Hebdo puis contre l'hypermarché casher le surlendemain. Ils l'ont fait pacifiquement, dans la joie partagée d'être au coude à coude, alors qu'ils auraient pu céder à la peur et au repli identitaire. Ils ont réinventé à cette occasion l'esprit de fraternité qui figure sur le fronton de nos édifices publics et que proclame la Déclaration universelle des droits de l'homme. Pourtant, quelques mois après, l'esprit du 11 janvier paraît bien loin. Le Front national, qui s'était trouvé marginalisé à cette occasion, comme si la fraternité était pour lui un solvant dangereux, a recouvré sa superbe. Les appels à la compétitivité, les postures sécuritaires et, parfois, liberticides semblent avoir repris le dessus. D'autres attentats meurtriers ont eu lieu, à Copenhague, à Tunis, au Yémen... Les méthodes guerrières sont plus que jamais menaçantes et nous sommes face à ce que l'on pourrait nommer un double dérèglement climatique, le réchauffement, bien connu des climatologues, et son contraire, la glaciation, celle de notre climat émotionnel et relationnel, celle nos coeurs. Abdennour Bidar, avec qui nous avons pris l'initiative du Mouvement du 11, afin d'organiser tous les 11 du mois des rendez-vous de citoyens pour faire vivre cet esprit de fraternité, le décrit ainsi : «Le temps est venu de donner un coeur chaud à nos principes froids, de compléter la politesse et le civisme par la fraternité... Il fait trop froid dans la vie en Occident. Et ce n'est donc pas le réchauffement climatique qui nous menace le plus à court terme, mais notre enfoncement toujours plus loin dans l'ère glaciaire des rapports humains.»

Il est important de bien comprendre ce lien qui va au-delà de la métaphore du double dérèglement climatique. Ce lien résulte de ce que l'on peut appeler le coût écologique du mal-être et du mal de vivre. Plus l'humanité est en guerre avec elle-même, plus elle développe un rapport prédateur à la nature. La tension entre le gaspillage des ressources et la surconsommation énergétique, à un pôle, les impératifs de survie, à l'autre, se traduit par des effets massifs dans trois domaines : les atteintes majeures à la biodiversité, les grandes pollutions et, bien sûr, les dégagements excessifs de gaz à effet de serre, qui jouent un rôle déterminant dans le dérèglement climatique. Nous reviendrons plus précisément sur ce lien mais retenons à ce stade que la fraternité constitue tout autant un enjeu écologique qu'un enjeu sociétal.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia