Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Des femmes dans la mafia : madones ou marraines ?

Couverture du livre Des femmes dans la mafia : madones ou marraines ?

Auteur : Milka Khan | Anne Veron

Date de saisie : 06/06/2015

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Nouveau Monde éditions, Paris, France

Collection : Documents

Prix : 19.00 €

ISBN : 9782369421429

GENCOD : 9782369421429

Sorti le : 29/05/2015

  • Les présentations des éditeurs : 12/11/2015

Le rôle des femmes dans la mafia italienne a longtemps été négligé. Réduites au statut de victimes, sous l'emprise des hommes, reléguées aux tâches domestiques, elles sont une vitrine respectable pour les mafieux, se montrant parfaites, irréprochables, soumises. Difficile d'imaginer ces «madones» mariées à des tueurs sanguinaires. Qui sont réellement ces femmes qui accompagnent leurs maris et leurs fils dans des vies de crimes et de prison ?
On découvre ici qu'elles jouent depuis toujours un rôle central au sein des organisations criminelles : celui de garantes de la culture mafieuse. Alors que les hommes sont en cavale ou sous les verrous, elles entretiennent et transmettent les valeurs de la Mafia. Devenues veuves, elles poussent leurs fils à la «vendetta» et deviennent, de plus en plus souvent, des chefs. Et pourtant, nombre d'entre elles décident un jour, au péril de leur vie, de rompre avec la «famille», de collaborer avec la justice et de devenir des repenties, pour faire cesser le crime et pour vivre une vie normale.
Alors, madones ou marraines ? Pour en juger, voici des portraits de femmes issues de Cosa Nostra, de la 'Ndrangheta et de la Camorra. Leurs destins, hors du commun, nous sont contés, pour la plupart, à partir de témoignages inédits obtenus sur le terrain.

Réalisatrice franco-italienne, Anne Véron est l'auteur de 'nombreux documentaires sur les mafias italiennes (Canal +. M6, Public Sénat et Toute l'histoire) dont Des femmes dans la Mafia dans lequel elle retrace le parcours de trois femmes qui ont marqué l'histoire de la Mafia, deux pour l'avoir renforcée, la troisième pour l'avoir fait vaciller.

Juriste franco-italienne, Milka Kahn est diplômée en droit européen. Elle a effectué un service volontaire au sein de l'association antimafia Libéra Palermo. C'est dans ce cadre qu'elle s'est intéressée à la thématique des femmes dans la Mafia.


  • Les courts extraits de livres : 12/11/2015

Introduction générale

«Comme elle a de la mafia ! Qu'elle est donc mafiusedda», s'écriaient souvent les Palermitains croisant une jolie fille. Car en sicilien populaire, ce mot évoquait la grâce, l'aisance, l'allure. Ce n'est qu'à partir du XIXe qu'il a pris un sens péjoratif, désignant la société criminelle qui se déploiera à travers le monde.
Le terme «mafia» a diverses étymologies possibles : il proviendrait du vieux mot toscan maffia, «misère», ou bien de l'arabe mu-afah, qui signifie «protection des faibles».
D'après la légende, «Morte Alla Francia, l'Italia Anela» (Mort à la France, c'est le cri des Italiens) aurait été le cri de ralliement lors de la sanglante révolte des Siciliens (les «Vêpres siciliennes») du 30 mars 1282 contre l'occupation française. C'est dans un rapport officiel de 1838 des autorités judiciaires de Trapani, en Sicile, que la Mafia aurait été citée pour la première fois par écrit en tant que dangereuse société secrète, capable d'employer n'importe quel moyen pour atteindre ses objectifs.
La connotation criminelle du mot «mafia» se serait ensuite développée à partir de 1863, avec la pièce I mafiusi di la Vicaria di Palermo («Les mafieux de la prison de Palerme») de Giuseppe Rizzotto et Gasparo Mosca. Ce texte connut un grand succès et fut traduit en italien et napolitain, diffusant alors le sens véritable de ce terme sur l'ensemble du territoire italien, alors réunifié (1861). Dans cette pièce, le personnage du mafioso est le «camorrista» ou l'homme d'honneur, c'est-à-dire celui qui adhère à une société s'opposant ouvertement à l'État, affichant ainsi courage et supériorité. Selon John Dickie, historien britannique spécialiste de l'Italie, la large diffusion de cette pièce de théâtre serait à l'origine du mythe de la Mafia protectrice des faibles et symbole d'un comportement honorable de ses membres.

Aujourd'hui, le mot «mafia» est irrémédiablement associé à un monde d'hommes, de violence, de trafics illicites : de la drogue aux armes, en passant par la prostitution ou le retraitement des déchets toxiques. On a longtemps pensé que les épouses, les mères, les soeurs et les filles de mafieux, enveloppées dans leurs châles noirs, aveuglées par l'omertà, la loi du silence, ne prenaient pas part à la saga criminelle des hommes. Or, la «femme d'honneur» existe. Elle constitue l'autre versant, souvent occulté, de la Mafia.

Ce livre propose d'analyser la place et le rôle des femmes dans les trois principales organisations mafieuses italiennes : Cosa Nostra en Sicile, la 'Ndrangheta en Calabre et la Camorra en Campanie. Le but est de mettre en lumière l'aspect humain de ces organisations, au-delà du phénomène criminel.

Longtemps, le rôle des femmes au sein de la Mafia a été totalement négligé. Silencieuses et discrètes, souvent réduites au statut de victimes, on les croyait sous l'emprise des hommes, reléguées aux tâches domestiques. On sait désormais qu'elles jouent depuis toujours un rôle central dans l'organisation criminelle : celui de garantes de la culture mafieuse.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia