Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La trace du sang

Couverture du livre La trace du sang

Auteur : Peter May

Traducteur : Ariane Bataille

Date de saisie : 10/04/2015

Genre : Policiers

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : Rouergue noir

Prix : 19.90 €

ISBN : 9782812608568

GENCOD : 9782812608568

Sorti le : 08/04/2015

  • Les présentations des éditeurs : 07/05/2015

Alors qu'il vient de se découvrir atteint d'une forme de leucémie foudroyante, MacLeod, l'enquêteur hors pair, doit repartir en chasse d'un meurtrier sans visage qui menace sa famille. Son enquête va l'emporter des années en arrière dans un petit village espagnol où une famille britannique séjourne avec ses trois enfants. Alors que les parents se sont absentés pour dîner, Richard, un garçon de vingt mois disparaît. Peter May déploie tous les arcanes d'une intrigue pleine de suspense pour le troisième opus de sa série française.

Lorsqu'il s'est mis au défi de résoudre quelques-unes des affaires jamais élucidées par la police française, Enzo MacLeod était loin d'imaginer les conséquences sur sa vie. Or voilà que sa fille aînée, Kirsty, interprète à Strasbourg, échappe miraculeusement à un attentat. À Cahors, le club de sport créé par Bertrand, le compagnon de sa fille Sophie, part en fumée. Surtout Audeline, avec laquelle Enzo a une liaison, est sauvagement assassinée. Sonné par cette cascade d'événements, alors qu'il vient d'apprendre qu'il est atteint d'une forme de leucémie foudroyante, MacLeod doit repartir en chasse d'un meurtrier sans visage.

Peter May
Écrivain écossais, Peter May habite depuis une dizaine d'années dans le Lot. Il a d'abord été journaliste avant de devenir l'un des pIus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il y a quelques années, Peter May a décidé de quitter le monde de la télévision pour se consacrer à l'écriture de ses romans. Le Rouergue a publié sa série chinoise avant d'éditer la trilogie de Lewis qui l'a rendu célèbre.


  • Les courts extraits de livres : 07/05/2015

Paris, février 1992

Yves regardait les voitures bloquées sur le boulevard, dans le froid glacial. L'embouteillage s'étendait à perte de vue, bien au-delà du carrefour. Il avait l'impression de sentir la frustration des conducteurs piégés dans leurs véhicules s'élever vers lui en même temps que la pollution crachée par les pots d'échappement. L'air de la ville ne lui convenait pas. Il était temps d'en changer.
La longue sonnerie monotone du téléphone fut interrompue par une voix :
- Allô, oui ?
- Salut, c'est moi.
- Ah, bien.
La voix semblait tendue.
Yves, lui, était très calme, et chacun de ses mots prononcés avec l'assurance tranquille d'un soldat dont le fusil automatique crache ses balles dans le ventre d'un homme désarmé.
- Je suis désolé de ne pas avoir appelé hier. J'étais à l'étranger. Il ne savait pas trop pourquoi il éprouvait le besoin de donner des détails. Cela paraissait peut-être plus naturel. Plus familier.
- En Angleterre, ajouta-t-il. À Portsmouth. Voyage d'affaires.
- Et alors ? En quoi ça me concerne ?
L'autre était agacé, maintenant.
- Je pensais que tu te demanderais pourquoi je n'avais pas appelé.
- Eh bien, voilà, c'est fait, vous m'appelez.
- J'allais te proposer demain après-midi. Trois heures. Ça te va ? -Où ?
- Chez toi.
Il perçut la réticence de son interlocuteur.
- Je préfère les lieux publics, vous le savez.
- Écoute-moi, il faut qu'on parle.
S'il y avait une menace dans l'intimité forcée du tutoiement son interlocuteur ne parut pas la saisir. Un soupir se fit entendre à l'autre bout de la ligne.
- Vous savez où j'habite ?
- Bien sûr.
- Bon, d'accord, trois heures.
- Parfait.
Il rentra l'antenne de son téléphone portable et constata que la circulation était toujours au point mort.
L'appartement de Lambert se trouvait au deuxième étage d'un immeuble récemment rénové du treizième arrondissement. Un système électronique tout neuf avait été installé pour éviter d'embaucher un concierge. Ce qui signifiait que personne, en dehors de Lambert, ne le verrait arriver. Et que personne, pas même Lambert, ne le verrait repartir.
- Oui ? crachouilla l'interphone encastré dans le mur.
- C'est moi.
Yves ne disait jamais son nom s'il n'y était pas obligé. La serrure bourdonna. Il entra.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia