Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Lucy in the sky

Couverture du livre Lucy in the sky

Auteur : Pete Fromm

Traducteur : Laurent Bury

Date de saisie : 14/05/2015

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Gallmeister, Paris, France

Collection : Nature writing

Prix : 24.00 €

ISBN : 9782351780886

GENCOD : 9782351780886

Sorti le : 02/04/2015

  • Les présentations des éditeurs : 14/05/2015

Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l'âge adulte. Prise entre l'urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l'amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n'est pas aussi solide qu'enfant, elle l'a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d'une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d'une solide dose de culot, elle s'apprête à sortir pour toujours de l'enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l'équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l'aiment.
Dans un Montana balayé par les vents, c'est la peur au ventre et la joie au coeur que Lucy, pleine de vie, se lance à corps perdu dans des aventures inoubliables.

Irrésistible et mordant d'intelligence.
PUBLISHERS WEEKLY
L'évocation surprenante de beauté et de réalisme de la féminité d'une jeune femme [...] La voix que Fromm prête à Lucy est provocante, culottée, érotique, hilarante et pure, et ce livre nous souffle une bouffée fraîche d'adolescence.
SAN FRANCISCO CHRONICLE

Pete Fromm est né en 1958 dans le Wisconsin et a d'abord été ranger avant de se consacrer à l'écriture. Il est l'auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont été vivement salués par la critique. Son livre Indian Creek a rencontré un immense succès aux États-Unis avant d'être traduit en français en 2006. Pete Fromm vit à Missoula, dans le Montana.



  • La revue de presse Avril Ventura - Le Monde du 7 mai 2015

Lorsque s'ouvre Lucy in the sky, de l'Américain Pete Fromm, Lucy Diamond, 14 ans, est passée experte dans l'art d'attendre. Un père bûcheron perpétuellement sur les routes, une mère occupée à courir les hommes et un meilleur ami, Kenny, avec qui elle tue le temps juchée sur une cage à écureuil, constituent son seul horizon. Dans sa ­petite ville perdue du Montana, Lucy espère patiemment que le destin vienne la cueillir, sans se douter que le changement tant attendu s'apprête à surgir ­d'elle-même...
Tout au long du roman, elle ne cesse de s'observer dans la glace : pour interroger son image, mais aussi son propre rapport à celle-ci. Le miroir sert ainsi de ­métaphore au dédoublement qui s'opère chez Lucy, ce décalage infime entre soi et soi qui advient à l'adolescence, et que Pete Fromm explore avec une extrême ­finesse.


  • Les courts extraits de livres : 30/04/2015

Lui tenir ouverte la portière de son camion, c'était ma mission, je restais là à attendre que Maman et lui aient terminé. L'hiver, il faisait toujours noir, on n'avait que la lumière des phares, l'ultime effort de l'ampoule du porche sur le point de rendre l'âme, le gaz d'échappement comme une brume épaisse en volutes autour de nous. A présent, c'était l'été, l'air était lourd et sentait la verdure, le soleil était presque à la verticale des Highwoods, le ciel en était tout blanchi, mais Papa n'était toujours pas parti.
Quand ils se faufilèrent enfin hors de la maison, j'étais encore suspendue à sa portière comme un genre de décoration. Même si Maman riait, appuyée à lui, ses jambes comme des éclairs meurtriers à travers la fente de sa jupe courte, Papa me regardait, son habituel sourire signifiant "Qu'est-ce qui va bien pouvoir nous tomber dessus après ça ?" disparu. Il souriait à peine, l'air presque triste, et je sus que Maman avait cafté.
Il se détacha d'elle, et je vis qu'elle plissait les yeux, tournée vers les montagnes, soudain intéressée par l'avancement de la journée.
- Salut, Luce, dit Papa en se penchant pour être à ma hauteur. Je laissai la main sur sa portière et regardai en direction des montagnes, comme Maman.
Il me caressa les joues avec son pouce et son index, s'arrêta à mon menton et fit doucement revenir mon visage vers lui.
- Pourquoi tu fais la tête ? Je levai les yeux au ciel.
Il lâcha mon menton pour ébouriffer ma coupe bidasse, les cheveux fraîchement coupés se hérissant, raides sous sa main.
- Marne dit que tu voudrais que je reste. Je fusillai Maman du regard.
Papa me reprit la tête pour m'obliger à lui faire face.
- C'est mon métier, Luce.
- De partir ?
Il hocha la tête.
- Des fois. Il faut bien gagner ses épinards, non ? Mais chaque fois que je pars, qu'est-ce que ça signifie ? (Il attendit, mais je refusai de parler.) Ça signifie que je reviens, non ? Ça signifie qu'on peut se faire nos super-moments en famille.
Nos virées sur le motif du "qu'est-ce qu'on est bien tous ensemble".
- On pourrait se faire ça tous les jours si tu restais, dis-je. Papa se redressa, fouilla dans sa poche et en tira une poignée de monnaie. Il fit le tri des pièces jaunes dans sa paume, en écartant quelques-unes ternies, jusqu'à ce qu'il en trouve une toute neuve, luisante comme, euh, un sou neuf.
- Tu vois ça ? dit-il en lançant la pièce en l'air d'une pichenette. Ça c'est nous, toujours neuf, toujours frais, toujours fun.
Il rattrapa la pièce et me la tendit.
- Les autres, poursuivit-il en fouillant dans la masse bigarrée des vétérans de cuivre, ils ne vont jamais nulle part, ils se contentent de rester ensemble tout le temps. (Il les plaça contre mon oreille.) Tu les entends ? Ils bâillent, ils ronflent, ça fait des années qu'ils n'ont rien de nouveau à se raconter.
Je lui pris la pièce brillante.
- Garde-la, dit-il. Enferme-la dans ton tiroir secret. Tu verras ce qui se passe.
- Toi, personne ne t'enferme, marmonnai-je.
- Oh oh, ricana-t-il en m'ébouriffant à nouveau le sommet du crâne. Mais c'est qu'elle a inventé l'eau chaude, notre fille, Marne.
Je ne pus m'empêcher de sourire.
- Tu vas au Canada, et j'ai juste droit à une pièce minable ?
Il ouvrit son portefeuille et le secoua. Deux billets d'un dollar en sortirent et chutèrent gracieusement. Je les ramassai. Il partait pour plusieurs mois, il allait parcourir des centaines, des milliers de kilomètres, pour aller dans un endroit que personne n'étudierait jamais dans aucun cours de géographie, et il avait deux dollars.
- Tu nous en as fait une artiste du hold-up, Marne, dit-il. Vous devriez vous attaquer aux diligences et aux banques, toutes les deux.
Alors que j'examinais les billets usés, Papa se jeta sur moi, me prit sous son bras et m'étreignit avec la force du désespoir.
- Ne tirez pas ! hurla-t-il, ou c'est la gamine qui y passe !
- Chuck, dit Maman.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia