Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Dans la tête de Vladimir Poutine

Couverture du livre Dans la tête de Vladimir Poutine

Auteur : Michel Eltchaninoff

Date de saisie : 09/03/2015

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Actes Sud, Arles, France | Solin, Arles, France

Prix : 18.00 €

ISBN : 9782330039721

GENCOD : 9782330039721

Sorti le : 04/02/2015

  • Les présentations des éditeurs : 23/02/2015

C'est presque passé inaperçu. Janvier 2014, en Russie, les hauts fonctionnaires, les gouverneurs des régions, les cadres du parti Russie unie reçoivent un singulier cadeau de Nouvel An de la part de l'administration présidentielle : des ouvrages de philosophie ! Des oeuvres de penseurs russes du XIXe et du XXe siècle.
Si Gogol revenait, il décrirait ces imposants personnages, habitués aux restaurants chics et aux belles voitures, en train de peiner sur la lecture de pages emplies de spéculations sibyllines. Car il faut s'y mettre, et passer des soirées à s'arracher les cheveux. Le président lui-même a récemment cité ces auteurs dans des discours décisifs, et il faut essayer de comprendre ce qu'il a voulu dire. Les plus persévérants trouvent d'ailleurs dans ces livres des formules qui résonnent étrangement, et sentent comme une concordance des temps : le rôle du guide de la nation dans une démocratie authentique, l'importance d'être conservateur, le souci d'ancrer la morale dans la religion, la mission historique du peuple russe face à l'hostilité millénaire de l'Occident.
Dans cet essai, Michel Eltchaninoff tente de répondre à la question que chacun se pose depuis l'annexion de la Crimée, magnifiée en Russie comme un acte fondateur : qu'est-ce que Poutine a dans la tête en ce début de siècle imprévisible ?
La philosophie russe devrait nous aider à comprendre sa stratégie alors même que les prophètes du conservatisme, de "la Voie russe" et de "l'empire eurasiatique" ont le vent en poupe au Kremlin.

Michel Eltchaninoff, agrégé et docteur en philosophie, a notamment publié Dostoïevski, le roman du corps (Jérôme Millon, 2013). iL est rédacteur en chef adjoint de Philosophie Magazine.



  • La revue de presse Marc Semo - Libération du 5 mars 2015

Jamais, depuis Staline, un dirigeant russe n'a concentré autant de pouvoirs. Khrouchtchev comme Brejnev et autres numéros 1 soviétiques étaient obligés de composer avec des groupes au sein du Politburo. Pas Vladimir Poutine. Fort de la légitimité d'un suffrage universel sous contrôle et d'une «verticale du pouvoir» bien rodée, il est le seul vrai maître du Kremlin, gérant personnellement les sujets les plus sensibles comme la guerre en Ukraine. D'où l'importance de comprendre ce qui nourrit son action et «d'être dans sa tête». L'essai de Michel Eltchaninoff, agrégé de philosophie, rédacteur en chef adjoint de Philosophie Magazine et spécialiste de Dostoïevski, est à cet égard essentiel.


  • La revue de presse - Les Inrocks, février 2015

Pour gouverner et légitimer son action, le président russe Vladimir Poutine s'inspire à tout-va du patrimoine romanesque et philosophique russe. Ou comment instrumentaliser les livres pour servir ses intérêts impériaux...
Et si personne ne peut savoir ce que Poutine prépare exactement pour l'avenir, on sait qu'il dispose grâce à ces philosophes russes d'«un socle idéologique solide, qu'il décline dans les mots et dans les actes», au gré des événements. Depuis la guerre contre la Géorgie en 2008, et comme les événements en Ukraine l'ont confirmé depuis, Poutine essaie d'édifier, au-delà même d'un empire, l'idée d'une «voie russe» : une voie quasi spirituelle entre l'Orient et l'Occident, théorisée en 2013 dans une diatribe antioccidentale et antimoderne, où se concentrent tous ses thèmes fétiches, la défense de l'identité russe, les valeurs chrétiennes... Cette façon inédite d'éclairer la personnalité inquiétante de Poutine signifie en tout cas combien la littérature et la philosophie peuvent avoir des effets sur l'exercice du pouvoir, ce qui, chez nous par exemple, n'est plus concevable : il semble impossible de citer les auteurs qui, dans l'histoire, auraient nourri la pensée politique de François Hollande, à part les Mémoires de Saint-Simon et ceux de Valérie Trierweiler !


  • Les courts extraits de livres : 05/02/2015

INTRODUCTION

POUTINE ET LA PHILOSOPHIE

Russie. Début janvier 2014. Les hauts fonctionnaires, les gouverneurs des régions, les cadres du parti Russie unie reçoivent un singulier cadeau de Nouvel An de la part de l'administration présidentielle : des ouvrages de philosophie ! Nos missions d'Ivan Il yine, La Philosophie de l'inégalité de Nicolas Berdiaev, La Justification du bien de Vladimir Soloviev, oeuvres de penseurs russes du XIXe et du XXe siècle. Si Gogol revenait, il décrirait ces imposants personnages, habitués aux restaurants chics et aux belles voitures, en train de peiner sur la lecture de pages emplies de spéculations sibyllines. Mais il faut s'y mettre, et passer des soirées à s'arracher les cheveux. Le président lui-même a récemment cité ces auteurs dans des discours décisifs, et il faut essayer de comprendre ce qu'il a voulu dire. Les plus persévérants ont d'ailleurs trouvé dans ces livres des formules qui résonnent étrangement, et ont senti comme une concordance des temps : le rôle du guide de la nation dans une démocratie authentique, l'importance d'être conservateur, le souci d'ancrer la morale dans la religion, la mission historique du peuple russe face à l'hostilité millénaire de l'Occident... En février, certains de ces fonctionnaires - les départements de politique intérieure et des projets sociaux du Kremlin pour être précis - assistent à des conférences obligatoires sur le thème du conservatisme. En mars, c'est au tour des cadres de Russie unie de devoir assister aux cours de l'Université civique. Mais ce programme de rattrapage en philosophie est bouleversé par un événement historique, l'annexion de la Crimée. Ce n'est pas une raison pour abandonner l'effort, au contraire. La preuve, du 10 au 20 août se tient dans la Crimée juste conquise le forum de la jeunesse Tauride 2014. Des philosophes viennent expliquer aux jeunes les sources intellectuelles et l'actualité du "tournant conservateur" inauguré par Vladimir Poutine. Parmi eux, un enseignant de la prestigieuse université de Moscou. Boris Mejouev rappelle devant une salle comble que la grande alternative quant au destin du pays est la suivante : "S'édifier comme une civilisation séparée (...) ou se penser comme le sauveur conservateur de l'Europe." Plusieurs historiens de la philosophie, spécialistes de pensée russe, l'accompagnent. Au même moment, dans un magnifique palais de bord de mer, ancienne résidence de l'empereur Alexandre III, d'autres philosophes interviennent sur la "pensée conservatrice en Russie" ou sur le "retour de la Crimée à la Russie comme nouvelle étape de la formation de l'État russe : du déclin des années 1980 et 1990 à une étape de consolidation". La philosophie est partout dans la Russie de 2014. Et c'est le président lui-même qui imprime ce mouvement avec ses citations de penseurs.
(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia