Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Alternatives Sud : Agroécologie : enjeux et perspectives : points de vue du Sud

Couverture du livre Alternatives Sud : Agroécologie : enjeux et perspectives : points de vue du Sud

Auteur : Laurent Delcourt

Date de saisie : 02/10/2014

Genre : Agriculture

Editeur : Centre Tricontinental, Louvain-la-Neuve, Belgique | Syllepse, Paris, France

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782849504338

GENCOD : 9782849504338

Sorti le : 24/09/2014

  • Les présentations des éditeurs : 02/10/2014

Pressions sur les terres et tes ressources, persistance de la faim, aggravation des inégalités et exacerbation des conflits ruraux, destruction des écosystèmes, exclusion des paysans des «bénéfices» de la mondialisation... l'agriculture productiviste est loin d'avoir tenu ses promesses. Comptant parmi les premiers contributeurs au changement climatique, elle crée les conditions de sa propre perte. En dépit de ce bilan désastreux, ses promoteurs continuent de la promouvoir, convaincus que les recettes biotechnologiques de l'agrobusiness vont finir par résoudre ces problèmes.
Au croisement d'une multitude de savoirs, l'agroécologie entend rompre avec cette logique mortifère. Moquée par les partisans du modèle industriel intensif qui la considèrent au mieux comme une production de niche, au pire comme une régression passéiste, elle ne se réduit pas à un patchwork de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement. En optimisant à moindre coût exploitations familiales et savoirs paysans, elle devient un puissant instrument de transformation sociale dans les campagnes du Sud. En évitant l'emploi massif d'intrants externes, elle constitue un espace de résistance qui échappe à la mainmise des multinationales sur le système alimentaire.
Et facilement adaptable, elle se révèle être une composante centrale du projet de «souveraineté alimentaire». Pour amorcer la transition agroécologique et enclencher un changement d'échelle vital, ses acteurs doivent construire de nouvelles alliances et s'appuyer sur les expériences les plus encourageantes.


  • Les courts extraits de livres : 02/10/2014

Éditorial

Agroécologie : enjeux et défis

Laurent Delcourt

L'idée de «révolution verte» a refait surface dans les débats internationaux sur l'agriculture et le développement. Car elle fait le jeu des transnationales de l'agrobusiness et exacerbe les pressions sur les ressources, cette stratégie est contestée par les partisans d'un autre modèle d'agriculture, qui soit à la fois durable, performant et socialement juste. Associée au concept de souveraineté alimentaire, l'agroécologie répond précisément à ce triple défi.

«She can feed a hungry planet. We're going to help her to do it» («Elle peut nourrir une planète qui a faim. Nous allons l'y aider»). Le message figurant en haut d'une immense affiche qui accueille le voyageur à l'aéroport international de Bruxelles ne passe pas inaperçu. À l'arrière-plan, une paysanne africaine courbée, houe à la main, travaille la terre, comme l'ont fait ses parents et grands-parents avant elle, au milieu d'un paysage arboré et vallonné qui n'est pas sans rappeler les collines verdoyantes de l'Afrique des Grands Lacs. Comme le visage émacié et buriné qui fixe l'observateur (la même paysanne, cette fois-ci à l'avant-plan), le message doit éveiller la sympathie. Il doit susciter l'adhésion, mobiliser le consensus. On pourrait facilement s'y laisser prendre si l'on ignore l'identité de l'annonceur : Syngenta, troisième semencier mondial, premier producteur de pesticides et l'un des principaux fers de lance et bénéficiaires du modèle industriel appliqué depuis plusieurs décennies à l'agriculture (Alternatives Sud, 2012 ; Aranda, 2014).
Si le message de la transnationale suisse ne peut bien sûr que laisser sceptique sur ses intentions et la réalité de son engagement, le propos n'en est pas moins à la mode depuis quelques années. On y retrouve en réalité tous les éléments du «nouveau» discours international sur l'agriculture et la lutte contre la faim, lequel prône la relance de la «révolution verte».

Une nouvelle «révolution verte» : fausse solution, véritables impasses

Quarante ans après la publication du célèbre ouvrage de Paul Ehrlich, La bombe P (The Population Bomb), le néomalthusianisme, à savoir la crainte d'une pénurie croissante au regard d'une démographie galopante, a opéré son grand retour sur la scène internationale (Lappé, 2013). Sur fond de catastrophes climatiques et environnementales à répétition, la crise alimentaire de 2007-2008 a fini par ébranler la conscience d'une communauté internationale assoupie dans sa croyance en une «mondialisation heureuse», la contraignant à remettre la problématique de la faim au centre de ses préoccupations et à réviser ses stratégies en matière de développement agricole.
Comment nourrir l'humanité d'ici 2050 lorsqu'elle aura atteint son pic démographique de 9 à 11 milliards de personnes ? Comment garantir la sécurité alimentaire dans les pays du Sud sans accroître démesurément la pression sur des ressources limitées et des écosystèmes fragiles ? Quels modèle et politiques agricoles privilégier pour accroître la production de 70 %, comme le recommande la FAO, en limitant les effets prédateurs des activités agricoles sur l'environnement ? Telles sont quelques-unes des questions qui orientent désormais les débats sur l'agriculture et divisent les acteurs du développement (Delcourt, 2013).

(...)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia