Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Morte en mémoire vive

Couverture du livre Morte en mémoire vive

Auteur : Peter James

Traducteur : Michel Deutsch

Date de saisie : 07/07/2014

Genre : Policiers

Editeur : Milady, Paris, France

Collection : Milady Thriller

Prix : 9.70 €

ISBN : 9782811212285

GENCOD : 9782811212285

Sorti le : 20/06/2014

  • Les présentations des éditeurs : 23/09/2014

«Peter James a trouvé son créneau, quelque part entre Stephen King et Michaël Crichton.»
Mail on Sunday

Joe Messenger ne supporte pas l'idée que la mort soit inéluctable.
Brillant scientifique, il se lance dans l'expérimentation d'un superordinateur, ARCHIVE, capable de recueillir les consciences humaines pour prolonger la vie. Mais très vite, ARCHIVE semble développer sa propre personnalité... Une personnalité inquiétante, capable de dire à Joe que Juliet, la brillante étudiante qui le fascine, est «une sale petite garce».
Bientôt, les accidents macabres se multiplient autour de Joe : quand on joue à l'apprenti-sorcier, il y a toujours un prix à payer...

Peter James, né en 1948 à Brighton (Grande-Bretagne), est scénariste et producteur. Il est surtout réputé pour ses thrillers à succès parmi lesquels Comme une tombe et Mort imminente. Sa maîtrise parfaite du suspense lui vaut d'être traduit dans le monde entier et de recevoir les prix Polar International 2006 et Coeur Noir 2007.


  • Les courts extraits de livres : 23/09/2014

Toronto, Canada. Février 1982.

Joe Messenger reçut l'appel qu'il redoutait tant à deux heures et demie du matin. Son père avait cru passionnément qu'un jour l'être humain pourrait triompher de la mort, et sans doute à cause de cela, et parce que Joe avait été élevé par son père jusqu'à l'âge de sept ans, il n'acceptait pas l'idée que son père puisse mourir un jour. Cette croyance était ancrée en lui plus fortement que chez la plupart des enfants.
Il répondit d'une voix ensommeillée, pensant dans le premier instant que c'était le réveil. Mais quand il leva le combiné jusqu'à son oreille et qu'il entendit la voix affable et tendue de l'infirmière de nuit de l'hôpital général de Toronto, la réalité le pénétra. Il alluma à tâtons la lampe de chevet en renversant un verre d'eau.
- Docteur Messenger, votre père vous demande. Il veut vous parler d'urgence.
- Comment est-il ?
- Très affaibli, j'en ai peur.
Elle hésita et il déchiffra clairement le message qu'elle prononça ensuite :
- Je crois que ce serait une bonne idée de venir au plus vite.
- Bien sûr. J'arrive.
Une autre pause, et l'infirmière ajouta :
- Il tient absolument à vous dire quelque chose. Apparemment, c'est une mise en garde.
Joe enfila une chemise en jean épais, un pull à col roulé et un pantalon de velours côtelé, s'aspergea le visage d'eau et se précipita à travers le studio en quête de ses boots. Il trouva ses chaussettes, mais il n'arrivait pas à se rappeler où il avait bien pu mettre ses boots. Peu importait. N'importe quelles chaussures feraient l'affaire : il n'allait pas loin. Il glissa les pieds dans ses mocassins qui lui servaient d'ordinaire de pantoufles, saisit son gilet doudoune, une paire de gants et les clés de la voiture, puis suivit le couloir en traînant les pieds, la démarche maladroite à cause des talons écrasés de ses mocassins. De plus, une chaussette s'était mise péniblement en boule sous la plante d'un pied.
Quand l'ascenseur plongea, dans le relent de tabac et d'eau de toilette, il eut une vague nausée. Les nerfs. Il avait l'estomac noué. Il renfila ses mocassins, plissa les yeux en s'observant dans le miroir et passa deux fois la main dans ses cheveux blonds coupés court.
Il avait vingt-six ans, mesurait un mètre quatre-vingts ; musclé, la charpente athlétique et une personnalité tout aussi forte qu'il tenait de son père. Le tout renforcé par des yeux d'un bleu profond et un visage résolument séduisant qu'il devait à sa mère disparue. Une grande part du charme de Joe était due au fait qu'il n'avait pas conscience de son allure, de même qu'il ne s'intéressait pas à l'endroit qu'il habitait ni aux voitures qu'il conduisait. Seul le travail l'excitait, c'était sa passion dans la vie. Il avait déjà obtenu son doctorat en médecine à Harvard, avec une thèse en neuronique, et travaillait actuellement sur l'intelligence artificielle. Il ne demandait qu'une chose à l'existence : poursuivre vers le même but que celui auquel son père avait voué sa vie, mais en empruntant des chemins différents.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia