Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Alternatives Sud, n° 2 (2014) Zapatisme : la rébellion qui dure

Couverture du livre Alternatives Sud, n° 2 (2014) Zapatisme : la rébellion qui dure

Auteur : Bernard Duterme

Date de saisie : 03/06/2014

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Centre Tricontinental, Louvain-la-Neuve, Belgique | Syllepse, Paris, France

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782849504260

GENCOD : 9782849504260

Sorti le : 26/05/2014

  • Les présentations des éditeurs : 03/06/2014

Deux longues décennies ont passé depuis le soulèvement armé des zapatistes du Chiapas dans le sud-est mexicain, le jour de l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange nord-américain. Aujourd'hui pourtant, à coup de mobilisations détonantes et de communiqués fleuris du sous-commandant Marcos. La rébellion des indigènes mayas encagoulés défraie à nouveau la chronique, sur fond de tensions palpables.
Guérilla guévariste. Mouvement civil d'affirmation identitaire, forum altermondialiste, autogouvernement rebelle... la dynamique zapatiste a revêtu au fil du temps des formes diverses pour revendiquer d'abord, construire ensuite - sur ses propres territoires désormais «autonomes de fait» - la democracia, la libertad et la justicia.
La viabilité d'une telle expérience profondément émancipatrice et radicalement démocratique est questionnée. Fragmentation politique des régions indigènes, stratégies contre-insurrectionnelles et assistancialisme gouvernemental, pénétration des transnationales de l'industrie extractive, touristique, agroexportatrice... l'adversité du contexte est tangible. Tout comme les limites internes de la rébellion dont les logiques d'action, sociales et politiques, peuvent converger ou se heurter.
Comment se profilent aujourd'hui les perspectives du mouvement zapatiste ? Quelle signification recèle cette critique en actes du modèle économique dominant et d'un certain rapport au politique ? au Mexique et au-delà, quelle est la portée de cette lutte, aussi atypique que légitime, pour la dignité, la redistribution et la reconnaissance ?


  • Les courts extraits de livres : 03/06/2014

Zapatisme : histoire, signification, négociation et autonomie

Gilberto López y Rivas

Vingt ans après son insurrection armée du 1er janvier 1994, l'EZLN se porte bien. De la guérilla de libération nationale aux «conseils de bon gouvernement» qui administrent l'«autonomie de fait» dans le Chiapas, du soulèvement indien multiethnique aux négociations de San Andrés, le zapatisme s'est imposé comme une référence éthique pour les peuples indigènes mexicains en lutte et les résistances anticapitalistes, bien au-delà du Mexique.

Le 1er janvier 1994, une armée d'insurgés avec pour image emblématique le caudillo agraire de la révolution mexicaine du début du 20e siècle, Emiliano Zapata, a révélé au monde cet «autre Mexique», fait de contradictions profondes et de polarisations sociales, aux antipodes du «premier monde» auquel le président Carlos Salinas promettait de parvenir par le truchement de réformes structurelles. L'une d'elles, la contre-réforme de l'article 27 de la Constitution mexicaine qui a ouvert la voie à la privatisation de terres ejidales et communales, apparaît précisément comme l'une des causes ayant déclenché l'insurrection des Mayas zapatistes.
Armée insurgée composée de paysans indigènes appartenant à différentes ethnies mayas, la rébellion zapatiste a contribué à faire connaître un Mexique différent de celui des entreprises commerciales transnationales, différent de celui conçu par les oligarchies bancaires et financières, bien loin des élites politiques de toute tendance. L'EZLN émerge de l'autre Mexique, celui des gens d'en bas, celui qui est entré dans la modernité en survivant, en résistant, en défendant des droits, des terres, des territoires, des souverainetés, et la vie elle-même. Ces peuples indigènes ont pris les armes après avoir épuisé tous les recours légaux pour se faire entendre et satisfaire leurs demandes. Face à l'appareil d'État, aux yeux duquel ils ne représentaient qu'une force de travail précarisée, de la chair à canon électorale ou les destinataires de politiques d'assistance, ils ont décidé de risquer tout ce qu'il leur restait, leur propre vie, pour changer leur situation et construire un avenir plus prometteur pour leurs enfants.
L'annonce qu'une armée d'indigènes avait déclaré la guerre à l'armée mexicaine s'est rapidement répandue dans les médias internationaux, attirant la sympathie et le soutien d'activistes du monde entier, qui ont commencé à se rendre au Chiapas et à organiser l'aide solidaire aux communautés, aide qui subsiste encore aujourd'hui. Le zapatisme s'est constitué en un moment capital de l'histoire universelle, ouvrant ainsi la porte à un monde nouveau de construction d'utopies, aux lendemains de l'effondrement des paradigmes du socialisme réel, de l'Union soviétique et des régimes voisins d'Europe de l'Est.
Le groupe politique à l'origine de l'EZLN, les Forces de libération nationale (FLN), partageait, dans une très large mesure, les caractéristiques idéologiques et organisationnelles des mouvements de «libération nationale» qui avaient opté pour la voie des armes, dans les années qui suivirent le triomphe de la Révolution cubaine en 1959. Mais le contexte indigène chiapanèque dans lequel s'est implanté le groupuscule métis et urbain initial a radicalement modifié les formes et les contenus de la rébellion, en parvenant même à organiser un vote dans les communautés sous son influence au cours duquel on a décidé de la pertinence ou non de la guerre contre le gouvernement, de la date même du début des hostilités et de l'occupation d'au moins sept chefs-lieux de l'État, le jour de l'entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) passé entre le Mexique, les États-Unis et le Canada.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia