Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. La femme qui décida de passer une année au lit

Couverture du livre La femme qui décida de passer une année au lit

Auteur : Sue Townsend

Traducteur : Fabienne Duvigneau

Date de saisie : 09/04/2014

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : 10-18, Paris, France

Collection : 10-18. Littérature étrangère, n° 4790

Prix : 8.80 €

ISBN : 9782264061652

GENCOD : 9782264061652

Sorti le : 17/04/2014

  • Les présentations des éditeurs : 09/04/2014

Depuis dix-sept ans, Eva voit sa vie lui échapper dans son quotidien effréné de mère et de ménagère. Jusqu'au jour où elle se met au lit... et décide d'y rester ! Mais la rumeur se répand et bientôt une foule d'admirateurs se presse à son chevet. Burn-out ou grève féministe ? Eva trouvera-t-elle, dans ce geste inouï, un sens à sa vie ? La papesse de la comédie satirique british épingle les absurdités de la vie moderne dans une fable aussi sombre que follement drôle.

«God save les romancières britanniques, elles sont irrésistibles.»
ELLE

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l'université, Eva se met au lit... et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l'entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : «Stop ! Je veux descendre !» Voilà enfin l'occasion. Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu'à attirer l'attention, prétend-il. Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d'Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l'homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis son étrange prison, Eva va-t-elle trouver (enfin) le sens de la vie ?

Susan Lillian «Sue» Townsend née le 2 avril 1946 à Leicester, est une romancière anglaise, spécialisée dans la littérature pour enfants. Mariée à 18 ans, elle écrit pour survivre. Sa première comédie est éditée en 1979. Principalement l'auteur du Journal secret d'Adrien 13 ans 3/4, elle crée pour les jeunes. Très intéressée par la politique, ses oeuvres mêlent souvent humour, descriptions sociales et satire.


  • Les courts extraits de livres : 09/04/2014

Dès qu'ils furent tous partis, Eva tira le verrou de la porte et débrancha le téléphone. Elle aimait bien avoir la maison pour elle toute seule. Elle passa de pièce en pièce, rangeant ici et là, ramassant les tasses et les assiettes déposées en divers endroits par son mari et ses enfants. Quelqu'un avait abandonné une cuillère à soupe sur l'accoudoir du fauteuil - qu'elle avait patiemment restauré à son cours de tapisserie. Elle fonça aussitôt dans la cuisine et examina le contenu de son carton de produits d'entretien.
«Qu'est-ce qui pourrait enlever une tache de soupe à la tomate Heinz sur de la soie damassée ?»
Tout en fouillant dans sa panoplie de ménagère, elle se morigénait elle-même. «C'est ta faute. Tu aurais dû laisser le fauteuil dans ta chambre. Toi et ton stupide orgueil. Si tu n'avais pas cherché à frimer en l'exposant au salon... Tu voulais qu'on l'admire et qu'on te dise qu'il était beau. Comme ça, tu pouvais répondre qu'il t'avait fallu deux ans de travail et que le motif était inspiré du Bassin aux nymphéas avec saules de Claude Monet.»
Une année entière, rien que pour les arbres.
Elle n'avait pas remarqué une petite flaque de soupe à la tomate sur le carrelage de la cuisine, jusqu'au moment où elle y posa le pied et barbouilla le sol de traces orange. La soupe frémissait toujours dans une petite casserole antiadhésive oubliée sur la gazinière. «Trop paresseux pour retirer une casserole du feu», pensa-t-elle. Puis elle se rappela que les jumeaux n'étaient plus son problème maintenant, mais celui de l'université de Leeds.
Surprenant son reflet dans la vitre du four noircie par la fumée, elle se détourna vivement. Si elle avait pris le temps de s'arrêter, elle aurait vu une femme de cinquante ans avec un visage d'une exquise finesse, des yeux pâles au regard attentif et une bouche à la Clara Bow qui semblait toujours sur le point de parler. Personne - pas même Brian, son mari - ne la voyait jamais sans rouge à lèvres. Sa bouche ainsi maquillée complétait les vêtements noirs qu'elle aimait porter, du moins le pensait-elle. Parfois, elle s'autorisait une touche de gris.
Un jour, en rentrant du travail, Brian l'avait trouvée dans le jardin où elle venait de déterrer des navets, chaussée de ses bottes en caoutchouc noires. Il s'était exclamé : «Pour l'amour du Ciel, Eva ! On croirait une image de l'après-guerre en Pologne !»
Son visage s'inscrivait dans les tendances de la mode actuelle. «Vintage», d'après la vendeuse du stand Chanel où elle achetait son rouge à lèvres (veillant toujours à jeter le ticket de caisse - son mari ne comprendrait pas que l'on dépense de telles sommes d'argent en produits de beauté).
Elle attrapa la casserole, sortit de la cuisine, gagna le salon, et renversa la soupe sur son précieux fauteuil. Puis elle monta à l'étage. Dans sa chambre, sans ôter ni ses vêtements ni ses chaussures, elle se mit au lit et y resta un an.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia