Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Stromae

Couverture du livre Stromae

Auteur : Cédric Naïmi

Date de saisie : 14/04/2014

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Didier Carpentier, Paris, France

Collection : Biographie, anecdotes et confidences

Prix : 17.90 €

ISBN : 978-2-84167-885-3

GENCOD : 9782841678853

Sorti le : 20/03/2014

  • Les présentations des éditeurs : 22/03/2014

STROMAE est un phénomène. Le premier auteur-compositeur-interprète à jeter un pont entre le rap, le hip-hop, le slam, l'électro et la chanson française traditionnelle, entre toutes les générations. Il allie la qualité des textes, de l'écriture et des histoires, qui faisait l'originalité de ses aînés francophones, à l'universalité des rythmes, du son et du progrès technologique, qui signe les productions musicales d'aujourd'hui.

Un mutant qui témoigne de nos blessures humaines dans ces sociétés virtuelles où les codes ne nous correspondent plus mais dont il a appris à se servir pour faire passer ses messages.

Il y a quelques mois, l'un de ses clips, Formidable, tourné en caméra cachée en plein centre de Bruxelles, a créé le buzz. On le suivait, l'air hagard, complètement ivre et en perdition, au milieu de passants qui l'avaient reconnu mais le regardaient, gênés, sans lui venir en aide. Zoom sur le côté voyeur et l'indifférence qui sont devenus la trame de notre monde en ce début du XXIe siècle.

Son premier tube, «Alors on danse», montrait déjà ce tissu de solitude qui nous lie tous, et son dernier single, Papaoutai, celle que l'on trimballe à vie parfois au fond de soi. Des textes aux accents déchirants sur des rythmes de dancefloors.

En tête des ventes, à la une de tous les journaux et de tous les programmes télé, ses clips dépassent les 50 millions de vues sur Internet.

Qui est ce garçon, dont le père est mort dans le génocide rwandais, et qui a grandi dans la banlieue de Bruxelles entre une mère fonctionnaire et quatre frères et soeurs, à l'ombre du «Grand Jacques» ?


  • Les courts extraits de livres : 22/03/2014

À moins que vous ayez passé ces derniers mois au fin fond de Monument Valley ou, comme Robinson Crusoé, sur une île coupée de toute civilisation, vous n'avez pas pu rater Stromae et le buzz incroyable suscité par les clips de son dernier album et chacune de ses prestations sur les chaînes de télévision européennes.

Un mélange inédit de chansons à textes sur des mélodies Eurodance. Un alien de 28 ans qui écrit, chante, rappe, danse, met en scène et filme des instantanés de la vie, on ne peut plus réalistes, sur des rythmes électro-hip-hop-dance. Un mètre quatre-vingt-dix, des yeux gris-vert, une classe innée, une personnalité hors du commun doublée de cette modestie naturelle qui est toujours la marque des «Grands» pour qui l'essentiel est le travail, la recherche de la perfection et non la tchatche si courante dans le milieu du show-business !

Né Paul Van Haver le 12 mars 1985 à Bruxelles, d'une mère flamande et d'un père rwandais, tutsi, architecte, parti peu après sa naissance sans l'avoir reconnu. Enfant, il ne le rencontre qu'à quelques reprises. Au milieu des années 1990, alors que la famille n'a plus de nouvelles du père, un coup de fil leur annonce son décès quelques mois auparavant au cours du génocide rwandais. Sa mère chérit et élève, seule à Bruxelles puis dans une maison de banlieue, une fratrie de cinq (quatre fils et une fille).

À l'âge de 11 ans, le jeune garçon commence à s'intéresser à la musique et s'inscrit à l'académie musicale de Jette pour prendre des cours de solfège qui ne l'emballent pas trop : «C'était super relou parce que la première année tu ne touches pas à un seul instrument ! J'ai ensuite opté pour des cours de batterie et je me suis vraiment éclaté.» Par contre, ses performances à l'école, assez médiocres, inquiètent sa mère qui, lorsqu'il a une quinzaine d'années, l'envoie à l'internat jésuite de Godinne. Elle espérait que, contrairement à ses frères, Paul ne se laisserait pas emporter par ce qu'elle appelait «la musique du diable». Mais les beats de Public Enemy squattaient trop souvent la maison familiale pour qu'il y reste insensible. Popaul se met, à son tour, à écouter du rap : Sinik et surtout l'album Temps mort, de Booba, dont il dit qu'il l'a beaucoup influencé.

On sait bien que le hasard n'existe pas et c'est dans son lycée jésuite qu'il rencontre Jean-Didier qui rappe lui aussi et avec qui il démarre le hip-hop. Ensemble, ils vont créer leur premier groupe : Suspicion. Jean-Didier devient JEDI et Paul prend pour pseudo Opsmaestro mais, rapidement, il va raccourcir ce nom de scène en Maestro pour finalement - à cause d'une similitude avec le nom d'un autre artiste -opter pour sa version verlan : Stromae.

Ensemble, en 2005, ils composent et réalisent le clip d'une chanson au titre double face : «Faut qu' t'arrêtes te rap»... Peu de temps après, JEDI décide de quitter le duo, laissant Stromae face à la perspective d'une carrière solo. Entretemps, il avait commencé des études de cinéma, section son, et l'envie le taraudait de s'essayer à la production. Il va travailler un an dans la chaîne de restauration rapide Quick afin de financer ses études et l'enregistrement de son tout premier opus, un maxi comprenant quatre titres dont «Juste un cerveau, un flow, un fond et un mie...», «C'est Stromae» et «Minimalistyle».

(...)


  • Le courrier des auteurs : 14/04/2014

Cédric Naimi répond aux questions des internautes pour 20minutes.fr

Avant d'écrire un livre sur Stromae, j'avais consacré (dans le passé) un premier ouvrage sur Dalida. Je suis fasciné par les artistes qui savent, par instinct, «sortir du lot». Ensuite à moi de trouver l'angle original pour parler d'eux. Les lecteurs suivent, par milliers, j'ai de la chance !
Stromae est un vrai phénomène. Il a su créer des passerelles de rêve entre le rap, le slam, la techno et la chanson française par exemple... Il veille à tout, comme aucun autre artiste : Stromae, déjà, est un auteur compositeur interprète de grande qualité (premier point). Ensuite il supervise, ou signe, la chorégraphie, la mise en scène de ses spectacles (ou de ses clips), la mise en ligne sur le web. Ce chanteur sait nous confier des cris les plus déchirants (Papaoutai, Formidable) sur des rythmes de dancefloors. Ces chansons, si originales, touchent les gens par millions, car il sait nous émouvoir, en confiant des secrets, des blessures.
Selon moi il y aura l'avant-Stromae et l'après-Stromae...
Pour raconter un artiste d'une telle ampleur, rien de tel que le livre, car on peut aller au bout d'une passion. On peut approfondir toutes les pistes, qui sont si nombreuses chez Stromae (car il est multi-facettes).
A ces qualités inouïes s'ajoute une humilité rare chez les chanteurs : dès qu'il le peut, il cite son équipe, ses frères, ses amis de la première heure. Ce chanteur a le coeur sur la main. Stromae n'est pas un oublieux.
Ses producteurs n'en reviennent pas : il livre le CD en état de perfection artistique, avec en prime les chorégraphies pour les spectacles qui suivront. Avant cela il a tout supervisé : le choix des chansons, les arrangements, le graphisme. C'est un éblouissement.
Toute cette énergie, tout ce talent, ce savoir-faire, le propulsent au premier rang des ventes de CD. Stromae ressuscite, en passant, le CD !
Cet immense artiste est très aimé en Belgique, et il sait parler en Flamand quand il le faut.
L'enfant du pays a du talent et de la bienveillance. Malgré son destin difficile (la mort de son père par exemple), Stromae a reçu beaucoup d'amour, grâce à une maman solide et aimante, et une famille bienveillante. Cet amour le porte, incontestablement. Ceci explique sans doute son aisance, et son aura.
Cette noblesse intérieure, cette simplicité, cette humilité font penser bien sûr à Adamo, l'autre enfant du pays.
Bientôt nous entendrons sur les ondes du monde entier la chanson officielle de la Belgique durant la Coupe du monde de football : «Ta fête», une chanson de Stromae, bien sûr !

Merci pour leurs questions à Inès (Quimper), Richard (Mulhouse), Etienne (Semur en Auxois), Raphaël (Bois-Colombes), Cedric (Arcy-sur-Cure), Caroline (Moullins), Zazie (Rodez), Nathalie (Douai), Charles (Tours)


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia