Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Réalité du monde intérieur

Couverture du livre Réalité du monde intérieur

Auteur : Barbara Hannah

Préface : Monique Bacchetta

Traducteur : Michel Bacchetta | Paul Badeau

Date de saisie : 12/03/2014

Genre : Religion, Spiritualité

Editeur : la Fontaine de Pierre, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782902707485

GENCOD : 9782902707485

Sorti le : 10/02/2014

  • Les présentations des éditeurs : 04/03/2014

Les images ou impressions fortes qui émergent de l'inconscient, les paysages, personnages, ou actions qui se déroulent dans notre monde intérieur ont une réalité aussi importante que celle du monde extérieur. C. G. Jung parle à ce propos de la réalité de l'âme ou de la psyché.
Barbara Hannah évoque puissamment cette réalité en analysant des rêves ou des imaginations actives, en se référant à des contes et à des mythes, à des romans aussi. Et elle n'oublie jamais d'établir une correspondance entre les images qui montent de l'inconscient et la vie diurne, consciente, comme s'il était essentiel, sur le chemin menant à la réalisation de soi, de faire coïncider les mondes intérieur et extérieur.
Cet ouvrage a été composé à partir de cours et de conférences rassemblés en langue anglaise dans deux livres, The Inner Journey [le voyage intérieur] et Animus. Parmi les grands thèmes abordés, on peut citer le milieu de la vie, l'élargissement d'une conscience confrontée à l'immensité de l'inconscient, le lien subtil qui se crée avec l'homme intérieur ou la femme intérieure, la perception du divin au coeur même de l'humaine condition.

Barbara Hannah (1891-1986) a été une proche collaboratrice de C. G. Jung à qui elle a consacré une biographie, elle a été une amie de sa famille. Analyste, chargée de cours à l'Institut C. G. Jung de Zurich, conférencière, elle a explicité certains aspects de la psychologie des profondeurs comme l'imagination active ou le processus d'individuation. Elle a aussi travaillé sur le symbolisme des animaux.


  • Les courts extraits de livres : 04/03/2014

Régression ou renouveau dans l'âge avancé

Ce manuscrit m'a été donné par Barbara Hannah quand j'étais en analyse avec elle. À ma connaissance, il n'a jamais été publié auparavant, et l'autorisation de le faire nous procure à tous un rare trésor. Comme Barbara Hannah venait elle-même d'une famille de pasteurs, elle avait toujours un petit faible pour les analysants qui étaient théologiens ou dont la vocation était associée aux institutions des Églises.
Elle n'avait pas l'habitude de trahir les secrets professionnels; en fait, elle était même particulièrement circonspecte à cet égard. Toutefois, elle a ressenti, semble-t-il, que la personne mentionnée dans cet essai représentait un cas classique de transition du milieu de la vie. Elle ne m'a pas dit pourquoi elle me l'avait donné à lire -je le savais ! Je savais aussi que de nombreuses autres personnes ayant un arrière-plan théologique affrontaient des épreuves semblables à celles de «George».
Le cas présenté ici nous montre un être en quête de totalité, l'implication de l'analyste dans ce processus et les rêves qui ont alimenté cette entreprise.

[Note de l'éditeur américain, Dean L. Frantz.]

Un grand nombre de personnes commencent une analyse quand leur Weltanschauung, ou vision du monde, en vient à être dépassée alors qu'elle leur avait permis jusqu'alors de franchir les premières étapes de leur vie avec succès, ou tout au moins assez bien. A l'approche de la vieillesse ou même de la seconde moitié de la vie, nombreux sont ceux qui se voient contraints de constater que leurs centres d'intérêt ou leurs plaisirs ne suffisent plus, et ils commencent à se demander si le véritable sens de la vie n'est pas en train de leur échapper.
Cette crise peut prendre d'innombrables formes, et le cas que je vais m'attacher à décrire est simplement un exemple parmi d'autres. Comme toujours, cette crise relève d'une part du collectif : un homme de cinquante-huit ans se trouve confronté à une tâche, celle de découvrir une Weltanschauung nouvelle et plus large ; et elle a d'autre part un côté hautement individuel : la vie a mené cet homme dans une impasse qui, à cause de sa personnalité et des circonstances, devient son problème personnel. Chaque individu a des mains plus ou moins similaires à celles de tous les autres êtres humains, mais ses empreintes digitales n'appartiennent qu'à lui parmi les milliards que compte l'espèce humaine ; de même, chaque destin humain est, d'une certaine façon, plus ou moins similaire aux autres et, pourtant, totalement différent et absolument unique.

Avant de nous pencher sur ce cas, je pense devoir faire quelques remarques à propos du problème du vieillissement en général.
Jung dit à maintes reprises que la première partie de la vie est la période durant laquelle la vie extérieure est extrêmement importante. Puis, quand la moitié de la vie est atteinte, l'orientation change : la finalité était la vie, elle devient la mort, si bien que la vie intérieure est alors aussi essentielle que l'était auparavant la vie extérieure. Bien sûr, il n'y a pas de frontière bien délimitée : des choses, des tâches extérieures peuvent être d'une importance vitale même à un âge très avancé et, par ailleurs, certains peuvent être confrontés très jeunes à un problème d'ordre religieux appartenant, apparemment, à la vie intérieure. Il s'agit plus d'une question d'attitude générale face à la vie : en gros, dans la première moitié de la vie, nous devons nous attacher à découvrir ce qu'est la vie extérieure - dans son essence même - et, dans la seconde moitié, ce qu'est la vie intérieure - dans son essence même -, laquelle vie intérieure s'efforce notamment de découvrir le sens et le but de notre vie extérieure.


  • Le courrier des auteurs : 04/03/2014

1) Qui êtes-vous ? !
J'ai participé à la traduction de ce livre, puis à son édition et à sa publication.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le renouveau de la conscience. Barbara Hannah souligne l'importance de descendre dans les profondeurs de l'inconscient pour mieux comprendre nos réactions, nos comportements, nos a priori. Si les mécanismes auxquels nous obéissons ne sont pas reliés à ce qui se passe dans notre inconscient, ils nous mènent par le bout du nez ! Et, souvent, ils nous empêchent d'agir dans le monde extérieur. Prendre conscience du monde intérieur, c'est donc avoir une prise sur le monde extérieur aussi.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Il semble qu'il n'y ait qu'une seule règle : plus nous vieillissons, moins nous pouvons nous permettre la stupidité infantile de dorloter le moi. Nous ne pouvons simplement plus nous permettre de nous soucier de ce que «je veux», «je dois avoir», etc. Cette attitude mène inexorablement à la régression.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Des variations dans un style foisonnant, par exemple des Variations de Liszt.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le lien étroit qui existe entre le monde intérieur et le monde extérieur, la correspondance entre les images qui montent de l'inconscient et la vie diurne, consciente, le besoin de faire coïncider ces deux mondes pour arriver à une certaine réalisation de soi.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia