Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Zombie story. Volume 3, Zombie planet

Couverture du livre Zombie story. Volume 3, Zombie planet

Auteur : David Wellington

Traducteur : Claire Jouanneau

Date de saisie : 06/09/2013

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : Milady, Paris, France

Collection : Poche terreur

Prix : 7.90 €

ISBN : 9782811210588

GENCOD : 9782811210588

Sorti le : 12/07/2013

  • Les présentations des éditeurs : 06/09/2013

DOUZE ANS D'APOCALYPSE

Douze ans déjà que les morts-vivants, après avoir envahi Manhattan, puis les États-Unis, se sont emparés de la quasi-totalité de la planète en dévorant ses habitants. Désormais, beaucoup d'entre eux obéissent au tsarévitch, le plus puissant des maîtres zombies, qui brigue la domination mondiale. Pourtant, la jeune rescapée Sarah est bien décidée à arracher de ses griffes son ancienne protectrice, Ayaan. Les vivants ont connu l'enfer et le pire reste à venir. Après tant d'épreuves, les derniers humains trouveront-ils un moyen de survivre sur cette planète désolée ?

LA SÉRIE CULTE !


  • Les courts extraits de livres : 06/09/2013

Ayaan poussa avec sa botte la porte de la soute de l'hélicoptère, et le vent sec du désert s'engouffra dans l'habitacle. L'appareil oscilla et les soldats s'agrippèrent aux étançons et aux poignées en nylon pour ne pas tomber, mais Ayaan, elle, se contenta de déplace ! le poids de son corps. Elle sortit la tête vers le ciel bleu, et les boucles grisonnantes de ses cheveux s'agitèrent dans le vent. Elle fronça les sourcils tandis qu'elle scrutait les sables brûlants. Il y avait des gens en contrebas -vivants ou morts, elle n'aurait su le dire- et ils s'avançaient dans la direction de leur camp. Pour une fois, ce n'était pas une fausse alerte.
- Rapproche-moi ! cria-t-elle.
Depuis sa position aux commandes, Osman ne se retourna pas pour lui répondre, mais tous les membres de l'unité l'entendirent dans leurs casques radio.
- Bien sût, ma petite. Tu veux que je te rapproche jusqu'à quel point ? Tu as envie de sentir leur odeur ?
Ayaan ne répondit pas et se tourna vers Sarah. Elle adressa à la jeune fille un sourire chaleureux et lui fit signe de la rejoindre.
- Ne t'inquiète pas, dit-elle. Je te tiendrai.
Sarah s'avança vers la porte ouverte du Mi-8 et se pencha au-dessus des réservoirs de carburant. Elle désirait voir plus distinctement l'armée en contrebas, sans être gênée par le fuselage de l'hélicoptère. Vingt mètres plus bas, des bras gris se tendaient vers l'appareil comme s'ils pouvaient le saisir et le faire tomber du ciel. Les morts avaient une piètre perception de la profondeur.
- Il me faut une estimation de leurs forces, demanda vivement Ayaan. Sont-ils morts depuis longtemps ?
Sarah examina la foule tandis qu'Osman décrivait un large cercle pour la survoler. Cette armée avait surgi de nulle part. Les morts annonçaient rarement leurs mouvements, mais un groupe de cette ampleur avait besoin d'une certaine coordination. Des goules stupides n'agissaient pas de concert à moins qu'une volonté forte les dirige. Ce qu'elles étaient venues chercher était un mystère. Ce que Sarah savait, c'est qu'Ayaan les en empêcherait. Cette petite bande du littoral égyptien était sa nation, peut-être la dernière nation de vivants qui restait sur Terre. Elle ne laisserait pas les morts s'en emparer. Ayaan avait toujours prédit que quelque chose de ce genre se produirait. Des années durant, elles s'étaient préparées à ce genre d'attaque, et, finalement, inévitablement, cela s'était produit. Elles avaient décollé dès que les premiers rapports d'un mouvement dans le périmètre leur étaient parvenus.
À présent, Ayaan voulait avoir l'opinion de Sarah sur la façon de procéder. Sarah était plus jeune qu'elle, tout juste sortie de l'adolescence, et elle avait de meilleurs yeux. Elle avait également d'autres sens dont Ayaan était dépourvue.
S'efforçant de ne pas tenir compte du hurlement du vent à l'extérieur de l'hélicoptère, de la lumière éblouissante du soleil sur le sable, Sarah releva la capuche de son sweat-shirt pour couvrir ses cheveux. Elle concentra son attention sur les parties d'elle qui percevaient la mort, comme on lui avait appris à le faire. Les poils sur sa nuque et sur ses avant-bras. La peau sensible derrière ses oreilles.
Elle ferma les yeux, mais continua à regarder.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia