Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. L'héritage de la Seconde Guerre mondiale

Couverture du livre L'héritage de la Seconde Guerre mondiale

Auteur : John Lukacs

Préface : François Delpa

Traducteur : Francois Delpla

Date de saisie : 19/06/2011

Genre : Histoire

Editeur : F.-X. de Guibert, Paris, France

Collection : Histoire Essentielle

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782755404555

GENCOD : 9782755404555

Sorti le : 16/03/2011

  • Les présentations des éditeurs : 24/08/2011

Né hongrois, évadé des griffes d'Eichmann en 1944 puis du système stalinien en 1946, devenu Américain ; John Lukacs est reconnu dans le monde anglo-saxon comme l'un des meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale. Celui qui fut le conseiller de George Kennan nous livre ici les leçons de soixante ans d'observations et de recherches. Pionnier des études sur la relation entre Churchill et Hitler, il fut pendant longtemps l'un des rares historiens à oser affirmer les qualités de stratège du chef nazi, la place de la pratique du secret dans sa politique, et à en tirer d'importantes conséquences.

Ce livre ne résume pas seulement une oeuvre, il approfondit aussi certains points à partir de découvertes récentes et, surtout, il replace la Seconde Guerre mondiale dans l'histoire générale, sans omettre la plus récente. Il éclaire ainsi d'une vive lumière les grandes phases de la guerre et son empreinte sur les temps ultérieurs, et écarte de façon convaincante des thèses longtemps en vogue.

Nous donnant une leçon constante de mesure et de bons sens, dans une langue aussi claire qu'élégante...


  • Les courts extraits de livres : 24/08/2011

Extrait de la préface de François Delpa

LUKACS, LE PIONNIER

Ce livre est le couronnement d'une vie d'historien. John Lukacs est reconnu dans les pays anglo-saxons pour la finesse et la justesse de son trait, sur une grande variété de sujets touchant les trois derniers siècles, et apprécié dans le monde entier grâce à de nombreuses traductions, la France ayant cependant pris un certain retard'.
Né hongrois en 1924 d'un père catholique et d'une mère juive, réchappé des griffes d'Eichmann en 1944 puis du système stalinien en 1946, il devient rapidement citoyen américain et adversaire sarcastique des brutes politiques ou militaires de son nouveau pays, depuis la «chasse aux sorcières» présumées communistes lancée par le sénateur McCarthy jusqu'à la guerre d'Irak, en passant par celle du Vietnam. Ainsi, il n'a cessé de commenter l'actualité, tout en vantant les mérites d'un certain nombre de traditions qui lui paraissaient fâcheusement abandonnées ou en voie de l'être. Cet aperçu de son parcours suggère à la fois la richesse de son expérience et sa capacité de prendre des distances avec les pays et les cultures, salutaire pour qui veut les décrire et fouiller leur passé.
Ce fervent churchillien, dont l'adolescence et le pays avaient été fracassés par Hitler, a d'abord concentré son attention d'historien sur des questions principalement culturelles et des siècles antérieurs au vingtième. Lorsqu'il aborda la Seconde Guerre mondiale dans les années 1970, c'est parce qu'il y avait du neuf à dire sur elle, en raison des ouvertures d'archives qui se multipliaient, et son premier livre, La dernière guerre européenne {The Last european war : september 1939-december 1941, Garden City, Anchor Press, 1976), porta sur les conditions de vie des peuples et leur état d'esprit bien plus que sur les stratégies des dirigeants. C'est plus tard qu'il voua aux joutes entre Churchill et Hitler une attention de plus en plus concentrée, comme il l'expliquait lui-même plaisamment dans son livre de 1999 Five Days in London : repérant dans les minutes du cabinet britannique de la fin de mai 1940 (peu après leur ouverture, en 1971) un désaccord sur la continuation de la guerre, jusque-là inaperçu, entre Churchill et son ministre des Affaires étrangères Halifax, il lui avait consacré quelques lignes dans le livre de 1976, puis quelques pages en 1990 dans le Duel, et enfin un ouvrage entier, ce Five Days, en même temps qu'il resserrait son propos dans le temps : deux ans, puis deux mois, puis cinq jours. A tel point que ses proches lui demandaient si son prochain livre allait traiter en tout et pour tout de «Quelques heures à Londres» !
Mais cet amateur de physique atomique ne voyait pas (et, comme le montre le présent livre, ne voit toujours pas) l'intérêt de fractionner plus avant sa matière : il avait bien fallu ces cinq journées de réunions gouvernementales quasiment ininterrompues pour que le champion de la lutte contre Hitler imposât ses vues (de façon encore précaire) à des collègues ministres qui avaient beaucoup tardé à prendre la mesure du péril et étaient tentés à présent de trouver, dans l'imminente mise hors de combat de la France, un prétexte pour reprendre une pose de spectateurs. Car le dénouement de ce débat avait été cruel, et même fatal, pour Hitler qui pensait non sans quelques bonnes raisons, après le succès de Sedan et la chevauchée blindée consécutive, parvenir à son but : une paix générale permettant de consolider au coeur de l'Europe le régime nazi, désormais inexpugnable, au moins pour toute une époque historique.


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia