Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Inscrivez-vous àla Lettre des Bibliothécaires.

Bibliothécaires,partagez vos découvertes.

Clubs de lecture,envoyez vos choix.

Editeurs,valorisez vos livres.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

.. Emma de Normandie : reine au temps des Vikings (v. 987-1052)

Couverture du livre Emma de Normandie : reine au temps des Vikings (v. 987-1052)

Auteur : Stéphane Gondoin

Illustrateur : photos de Serge Van den Broucke

Date de saisie : 27/05/2011

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : la Louve éditions, Flaujac-Poujols, France

Collection : Biographie

Prix : 24.00 €

ISBN : 978-2-916488-42-4

GENCOD : 9782916488424

Sorti le : 25/01/2011

  • Les présentations des éditeurs : 19/05/2011

Angleterre, printemps de l'an 1002.
Afin de la conduire à l'autel, le souverain saxon Aethelred II guette avec impatience l'arrivée en son royaume d'une princesse normande prénommée Emma.
Nul ne peut alors soupçonner l'incroyable destinée qui attend cette toute jeune fille. Sur fond d'attaques scandinaves incessantes, elle épouse successivement deux rois, donne le jour à deux autres, et s'impose sur la scène politique de sa terre d'adoption. Elle devient la grande figure féminine de l'âge viking et prépare ainsi l'avènement de son petit-neveu, Guillaume le Conquérant.
Emma de Normandie est un personnage d'exception, auquel Winston Churchill attribue une place unique dans les annales anglaises, écrivant à son propos que " peu de femmes se sont trouvées placées au centre d'une convergence de forces aussi considérables ". Elle nous entraîne au coeur d'une fabuleuse épopée où souffle l'air du grand large. Elle nous emporte à la recherche de ses aïeules, de ces femmes méconnues qui assurèrent la continuité dynastique des premiers ducs de Normandie. Elle nous ouvre la porte de ses palais, nous invite à sa table et nous guide au milieu des tragiques rivalités de cour. Elle nous engage à méditer sur la naissance et l'accouchement en l'an Mil, sur le mariage et la vie de couple, la maladie et la santé, la vieillesse et la mort. Elle nous convie à un voyage fascinant dans l'Europe du haut Moyen rage, depuis les côtes déchirées de la Norvège jusqu'aux belles plages de Normandie, des vertes campagnes anglaises aux îles du Danemark.

Historien, Stéphane William Gondoin est l'auteur de nombreux articles consacrés à la période médiévale (Historia, Histoire médiévale, Histoire et Images Médiévales). On lui doit également plusieurs ouvrages, dont 1066, Guillaume Roi (Prix André Maurois 2003) et Du Siège d'Orléans à la bataille de Patay (2010). Il signe ici une remarquable biographie d'Emma de Normandie, princesse normande, reine d'Angleterre et femme de caractère.


  • Les courts extraits de livres : 27/05/2011

Extrait de l'introduction

PORTRAIT DE FEMME EN L'AN MIL

«L'avenir de l'homme, c'est la femme.
Elle est la couleur de son âme.»
Louis Aragon, Le fou d'Elsa

Au début des années 1900, Claude Monet effectua plusieurs séjours à Londres et s'employa à capturer l'atmosphère si particulière des bords de la Tamise. Depuis le St Thomas Hospital notamment, il peignit avec enthousiasme et sans relâche le palais de Westminster. L'une des toiles réalisées durant cette période s'intitule «Trouée de soleil dans le brouillard». Observer ce tableau de trop près n'apporte que déception. On n'y relève rien d'autre que de petites touches de peinture, écrasées, rugueuses et sans réelle organisation apparente. Pour l'admirer dans sa plénitude, il faut reculer de quelques pas. Alors jaillit d'une épaisse brume la silhouette fantomatique de la tour Victoria. Un rougeoiement crépusculaire irradie un ciel trop lourd. L'astre souligne vaguement des formes évocatrices, avant de s'abîmer sur les eaux tourbeuses du fleuve dans un foisonnement de couleurs. À ce moment seulement, l'on pèse l'importance de chaque détail et l'on goûte à la saveur délicate de l'oeuvre.
L'exploration des arcanes du haut Moyen Âge ressemble fort à la contemplation de ce travail du maître de Giverny. Les siècles écoulés ont engourdi les mémoires et enveloppé les événements d'un manteau opaque, aussi tenace que les nuages bas accrochés aux quais de la Tamise. Les textes contemporains fournissent de timides et rares éclairages. Les laconiques mentions directes relevées ici ou là sont autant de coups de pinceaux apparemment désorganisés, apportant alternativement de la clarté ou de l'obscurité à l'ensemble. L'Histoire ancienne n'est en fait qu'un vaste musée peuplé de milliers de toiles impressionnistes. Sur les cimaises des temps révolus, s'étale une collection infinie de scènes de vie, de paysages ou de portraits, traversés de faibles rayons de lumière aussitôt engloutis par les ombres.
Des hommes, presque exclusivement, posent sur ces représentations d'un autre âge. «Ce Moyen Âge est mâle, résolument», écrivait le médiéviste Georges Duby. «Car tous les propos qui me parviennent et me renseignent sont tenus par des hommes, convaincus de la supériorité de leur sexe. Je n'entends qu'eux.» Et l'on ne saurait dire à moins. Témoins, chroniqueurs, annalistes de cette époque, tous fils d'Adam, aiment exalter les exploits guerriers du père, vanter les intrigues du neveu, chanter la piété et la grandeur de leur mécène. Rarement ils s'intéressent au sort de leurs mères, de leurs soeurs, de leurs reines. Lorsqu'ils daignent se pencher vers une figure féminine, du haut de leur virilité suffisante, c'est généralement pour se répandre en formules convenues, souligner l'amabilité des traits, la droiture du caractère, l'aptitude à enfanter et à accomplir les tâches domestiques. On devine là une sorte d'image de la femme idéale, finalement assez proche du portrait-robot de la ménagère chère aux modernes chasseurs d'audimat.
Gardons-nous toutefois de juger ces moeurs pas si lointaines à l'aune de notre sensibilité pour la condition féminine, somme toute récente dans les sociétés occidentales. Les hommes et les femmes du Moyen Âge ne lisent pas Simone de Beauvoir ou Françoise Giroud. Ils évoluent selon leurs propres repères idéologiques, ces gènes sociétaux hérités d'un droit romain particulièrement misogyne, du vieux patriarcat germanique et d'un christianisme très paulinien : «Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ» (1 Corinthiens 11.3).


  • Le courrier des auteurs : 19/05/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Écrivain et Historien, passionné d'Histoire Médiévale, mais très heureux de vivre au XXIe siècle, surtout lorsque je me rends chez mon dentiste...

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Emma de Normandie, 2 fois reine d'Angleterre dans la première moitié du XIe siècle. Mais aussi une réflexion sur la condition féminine autour de l'an Mil, la société Anglo-saxonne avant la conquête normande et les compagnes des premiers ducs de Normandie.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"Le mérite d'Emma fut d'autant plus grand, qu'elle s'imposa dans l'Angleterre de l'âge Viking, où seules prévalaient les lois de la guerre."

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un concert de hard rock ou l'une des plus tonitruantes symphonies de Wagner. L'époque est rude et brutale.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
En dehors de quelques figures féminines très connues, peu d'ouvrages sont consacrés à des femmes du Moyen Âge. Avant tout, partager le destin exceptionnel d'une femme exceptionnelle !


Copyright : lechoixdesbibliothecaires.com 2006-2019 - Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia